My Twitter Feed

dimanche 8 décembre 2013

PUBLICITÉ

Mondial de Hand 2013 : Bilan de la J2, groupes A et B

Handball - Equipe de France Féminine de Handball - Cléopâtre Darleux

Alors que le Monténégro, la Serbie, le Brésil et la France ont piétiné leurs adversaires du jour, les ambitieuses Néerlandaises viennent d’enregistrer leur première défaite. De son côté, le Japon pourrait faire office d’outsider …

Les Pays-Bas contrariés par la Corée du Sud

Henk Groener avait annoncé la couleur en laissant entendre qu’il visait le dernier carré avec son équipe, bourreau de la Russie en qualifications. Pour ça, il faudra hausser le niveau : les gardiennes auront à soigner davantage leurs statistiques (autour de 20% d’arrêts seulement). Les Néerlandaises étaient pourtant bien parties en menant 5-2 en début de première mi-temps avant que Jinyi Kim (7 buts) ou Sun Woo (5 buts) ne prennent le jeu à leur compte. Menées de 6 buts à la pause, les Oranjes vont encore laisser l’écart se creuser en début de deuxième période avant de trouver des solutions offensives : leur défense trop lâche ne leur permettra alors pas de profiter de leurs phases d’attaque prometteuses. Pays-Bas – Corée du Sud, 29-26 (17-11)

Le Brésil sur sa lancée

Dans le même temps à Niš, il était difficile d’analyser le match proposé par les Chinoises et les Brésiliennes. Supérieures dans tous les secteurs de jeu, les filles de Morten Soubak ont lutté, se faisant même talonner au score au retour des vestiaires, avant de réussir à prendre le large dans le dernier quart d’heure, laissant l’équipe chinoise sans voix. Avec 17 buts à elles deux, Alexandra Nascimento et Fernanda Da Silva ont tenu leur rang alors que Barbara Arenhart s’est offert 60% d’arrêts sur sa mi-temps. Brésil-Chine, 34-21 (19-12)

Le Japon, poil à gratter du groupe B

Il leur manque l’endurance : pour la deuxième fois en deux matchs, les Japonaises ont fait douter leur adversaire, pourtant largement supérieur sur le papier. Il aura fallu 40 minutes aux joueuses de Ian Pitlyck pour prendre le large dans un match où les Asiatiques ne voulaient rien lâcher : entre Fujii, Yokoshima et Ishitate (16 buts à elles 3), c’est à un festival qu’ont eu droit les Danoises. Seules une Line Jorgensen appliquée (8 buts) et une Kristina Kristiansen époustouflante (10 buts) auront eu raison d’un Japon qui pourrait avoir une carte à jouer pour aller chercher un ticket pour les huitièmes. Danemark – Japon, 29-25 (13-13)

La jeunesse au secours de la maison France

Amandine Leynaud légèrement touchée à la hanche, c’est Cléopâtre Darleux qui a assuré les 60 minutes d’un match piège face à la République Dominicaine. Impeccables en défense, les Françaises ont fait enrager leur entraîneur par leurs phases d’attaque mal négociées en première période. C’est finalement par la jeunesse qu’est venu le salut après la pause : Koumba Cissé a enfin pu s’exprimer pleinement avec 4 réalisations, une de plus que Grâce Zaadi alors que Gnonsiane Niombla a rageusement pris les commandes de la troupe. Les prestations irréprochables d’Audrey Deroin (4 buts) et Paule Baudoin (7 buts) montrent encore une fois l’étendue de la palette offensive française. Mardi, le match contre les Pays-Bas fera office de premier vrai test : d’ores et déjà qualifiées pour les huitièmes de finale, les Bleues doivent maintenant assurer. France – République Dominicaine, 27-10 (10-4)

Les autres matchs : Monténégro – RD Congo, 35-9 (19-4) ; Algérie – Serbie, 14-34 (6-18).

Classement général

 

Groupe A

  Vict.

   Nuls

   Déf.

  Diff.

 Points

France

2

0

0

+35

4

Monténégro

2

0

0

+28

4

Pays-Bas

1

0

1

+20

2

Corée du Sud

1

0

1

+1

2

Rép. Dominicaine 

0

0

2

-40

0

RD Congo

0

0

2

-44

0

Groupe B

  Vict.

 Nuls

  Déf.

  Diff.

 Points

Brésil

2

0

0

+29

4

Danemark       

2

0

0

+27

4

Serbie  

2

0

0

+22

4

Japon

0

0

3

-6

0

Chine

0

0

2

-36

0

Algérie

0

0

2

-36

0

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :