dimanche 27 mai 2018

PUBLICITÉ

LFH – Victoire pour Nantes mais 3e place pour Besançon

Nantes, qui jouait à domicile ce vendredi a remporté d’une courte tête son match face Besançon 21-20. Cela n’a pas été suffisant pour remporter la 3e place de la LFH.

Avec 7 buts de retard pour les Nantaises (match aller 27-20), il fallait sortir un gros match pour espérer la 3e place du Championnat. L’enjeu est tel qu’aux premiers instants de la rencontre, on peut sentir la tension entre les deux équipes. La blessure d’Elizabeth Chavez dès la 2e minute calme d’entrée les Nantaises et Besançon prend très vite l’avantage. Les attaques du NLAH sont trop molles et l’ESBF est plus conquérant en ce début de match. Résultat, les Bisontines mènent de 5 buts après 9 minutes (1-6).

Moment que l’entraîneur du NLAH, Jan Basny, choisit pour poser son temps mort afin d’endiguer l’hémorragie. Pari gagnant puisque les Nantaises se réveillent et reviennent petit à petit dans la partie notamment grâce à de nombreux arrêts d’Armelle Attingré (10/30), à l’image de ce merveilleux sauvetage effectué lors d’une contre-attaque (13e).

Sentant les rapports de force s’inverser, la coach de Besançon, Raphaëlle Tervel, pose à son tour un temps mort (19e, 6-8). Mais il est moins bénéfique que celui des Nantaises puisque celles-ci continuent leur remontée (8-8, 25e) en partie grâce à l’ailière Léa Lignières qui se distingue dans cette mi-temps (3/4).

Les Bisontines ne déméritent pas avec notamment de belles réalisations de la pivot Laurence Brame (2/2) et de l’ailière Amanda Kolczynski (2/2). Mais un effort collectif supérieur permettent aux Roses de prendre le dessus en cette fin de période (11-9). A cet instant, le NLAH croient encore en ses chances d’inscrire ces 8 buts d’écart qui lui assurerait la 3e place du Championnat.

Croire en l’exploit !

Au retour des vestiaires, on assiste à un départ canon de part et d’autres ! Ça bataille dans tous les coins et la balle virevolte de zone en zone. Nantes conserve son avance jusqu’à la 34e (14-11) mais plusieurs sanctions de 2 minutes prises et notamment celle à l’encontre de l’entraîneur nantais pour son attitude déplorable, permettent aux Doubistes de réduire l’écart. Ces dernières s’autorisent même un fabuleux Kung Fu à la 40e entre la demi-centre Alizée Frécon et l’ailière Chloé Bouquet, déterminante au cours de cette période (3/3). Après 14 minutes, Besançon revient à égalité (16-16.) A cet instant, les échanges sont plus tendus et les contacts plus rugueux, la tension est de plus en plus palpable.

Le jeu de l’ESBF se construit principalement sur le secteur central avec de très belles passes à la pivot Pauline Robert qui marque (2/2), obtient des fautes et des jets de 7 mètres, transformés en but par la demi-centre Julie Dazet (2/2). Le jeu des Nantaises, lui se fait surtout remarquer par les percées de l’arrière Kalidiatou Niakaté (5/6), particulièrement efficace ce vendredi, et par la jeune pivot Camille Mandret qui exprime tout son talent (2/3). Les assauts de Karichma Ekoh sont quant à eux bien contenus par la défense bisontine.

Les deux équipes sont au coude à coude dans la dernière ligne droite. A la 56e, Besançon prend 2 x 2 minutes. A 4 contre 6, on se dit que les Nantaises vont en profiter mais l’ESBF tient bon et obtient même un penalty dans cette configuration !

Une victoire pour finir en beauté

A 2 minutes de la fin, le score est de 20 partout. Le seul espoir qu’il reste au NLAH est celui d’offrir, pour le dernier match de la saison, une belle victoire à son public, venu nombreux. C’est chose faite grâce à l’ailière Laurine Chesneau qui marque le 21ème et dernier but de la rencontre.

Succès donc pour Nantes à l’issue de ce match avec le score de 21-20 mais insuffisant pour prétendre à prendre la 3e place du Championnat de LFH. Besançon a su contenir les assauts des Nantaises, un peu juste pour cette petite finale retour, et ainsi prendre cette 3e place tant espérée.

L’an prochain, Nantes débutera un nouveau cycle avec à sa tête le très ambitieux Fédéric Bougeant qui vient de réaliser de très belles choses avec Rostov en Russie et en EHF.

Photo fournie par Laury Rousseau – Clichés Hand.

Comments are closed.