vendredi 6 septembre 2013

PUBLICITÉ

LFH – UMBB : « Lacrabère est une superstar ! »

Le changement dans la continuité serait certainement un programme de campagne politique… mais en Gironde, c’est le crédo de la nouvelle entité de l’Union Mios Biganos-Bègles qui est née cet été qui va sportivement viser au moins aussi bien qu’avant, avec un petit truc en plus, le retour en France de la « superstar » Alexandra Lacrabère comme nous l’explique le coach de l’UMBB, Emmanuel Mayonnade.

Pour vous c’est une saison à la fois dans la continuité et à la fois une nouvelle saison avec une nouvelle structure, une nouvelle entité avec un effectif qui a un peu bougé. Vous pouvez nous présenter ce que c’est que cette nouvelle Union Mios Biganos-Bègles ?

L’idée c’est exactement celle là, dans la continuité sportive je l’espère. Au regard des résultats qu’étaient ceux de Mios la saison passée. Après voilà une petite nouveauté pour nous, le club de Mios Biganos Bassin d’Arcachon a fusionné avec le club de Bègles pour ne former qu’une seule et même entité professionnelle. L’idée étant que nous ayons une gestion quotidienne hebdomadaire et mensuelle plus sereine que celle que nous avions à Mios. L’idée étant une fois de plus de structurer pour le mieux cette entité et ce nouveau club de LFH en Région Aquitaine et sur la Gironde plus précisément.

Justement, c’est ça le but ? Pérenniser un club qui avait déjà des résultats mais d’améliorer ses structures pour devenir le club phare de la région bordelaise ?

Oui c’est ça, j’ai l’impression qu’à Mios on ne cessait non pas de vivre mais de survivre au quotidien, ça devenait compliqué. Voilà effectivement l’idée c’est celle là, c’est d’être capable de faire en sorte qu’un club bordelais, girondin puisse émerger. Ça me semble compliqué de faire différemment aujourd’hui quand on voit à droite ou à gauche les difficultés de faire émerger une structure forte. Voilà c’est tombé sur nous au regard du niveau de jeu qui était le notre la saison passée et on va essayer de porter et de relever fièrement le challenge qui s’offre à nous.

Ce challenge il est dans la continuité puisque Mios a obtenu d’excellents résultats avec le dernier carré des play-offs et la qualification pour une Coupe d’Europe. Les objectifs sont-ils les mêmes ?

Comme je l’ai dit tout à l’heure en conférence de presse, il serait illégitime pour cette nouvelle entité de ne pas revendiquer une place dans les six premières positions, une place en play-offs. Après qu’on y arrive ou qu’on y arrive pas c’est un autre problème mais je pense qu’on se doit, pour essayer de donner du sens et de la crédibilité à notre projet de viser l’une des six premières places d’accession en play-offs. La sixième nous conviendrait parfaitement et ce serait travailler dans la continuité de ce qu’on a fait avec Mios-Biganos dans le passé.

On sait qu’il ya une ou deux saisons vous avez perdu une joueuse emblématique, Myriam Borg, mais vous avez récupéré une des meilleures joueuses du monde qui est Alexandra Lacrabère qui va certainement vous apporter un plus, sportivement mais aussi médiatiquement.

D’abord Alexandra Lacrabère c’est une très très bonne joueuse, une super star ! C’est l’une des meilleures arrière droite du contexte international aussi donc c’est une opportunité sportive incroyable. Elle ne serait pas revenue je pense au club de Bègles ou au club de Mios dans leurs entités précédentes seules, ça a plus d’intérêt dans cette nouvelle Union. Médiatiquement ça rejoint un petit peu ce que j’ai dit, c’est qu’elle est tellement omniprésente sportivement que derrière médiatiquement elle tient le coup aussi et c’est un aubaine dans la création de cette société et ça crédibilise un peu plus encore notre projet.

Sur long terme en plus qpûisqu’il em semble avoir vu quelque part qu’elle allait rester 2 ou 3 saisons…

Alors elle n’a signé que pour un an mais j’ai lus dans une interview quelque part qu’elle envisgeait de s’invertri sur du long terme mais ça il faudra lui demander… Mais pour le moment elle n’a signé qu’un an.

Ce serait bien pour vous qu’elle reste …

Ce serait extraordinaire oui !! On s’en priverait pas !

Comments are closed.