My Twitter Feed

dimanche 12 janvier 2014

PUBLICITÉ

LFH – Nantes trop brouillon pour espérer accrocher Fleury.

Vaincues 30-21 au match aller, les Nantaises avaient à cœur de faire mieux face à des adversaires qu’elles retrouveront en quart de finale de coupe de France, puis de coupe de la Ligue. Il en faudra malheureusement bien plus que ça pour déranger des Fleuryssoises qui évoluent un niveau au dessus.

L’entrée en matière était pourtant correcte pour les locales qui lançaient leur vice-championne du monde serbe, Jelena Popović, à 9m pour répondre aux internationales espagnoles de l’équipe adverse. Malgré quelques approximations, Estelle Nze Minko gratifiera même son public d’une superbe lucarne alors que le bras été levé. Si les joueuses de Fleury font des erreurs, elles savent aussi profiter de leur expérience pour faire payer les leurs à leurs adversaires : un domaine dans lequel Manon Houette (8 buts) va exceller tout au long de la partie malgré un premier pénalty manqué. A la 17ème minute, Fleury lâche Nantes pour la première fois (6-8) et Stéphane Moualek choisit de poser un temps-mort qui porte ses fruits (8-8). La fin de période est tendue de chaque côté avec deux contre-attaques suivies d’une réponse des Nantaises qui réveillent enfin leur public : Koumba Cissé stoppe alors leur élan et permet à son équipe de rentrer au vestiaire avec un but d’avance (11-12).

Le retour sur le terrain est poussif pour les roses : Nantes balbutie son handball et les actuelles deuxièmes du classement général en profitent pour prendre le large avec Manon Houette à l’aile. Lopez sur jets de 7m et Siódmiak enfoncent le clou : l’écart se creuse et la défense que propose l’équipe de Fred Bougeant la place désormais hors de portée (11-17 à la 39ème minute). La suite est difficile à négocier pour les Nantaises qui gaspillent les ballons et pâtissent de leurs passes mal ajustées : Lopez (4 buts) et plus encore Houette sont en roue libre (21-13 à la 46ème). Un peu tard mais juste, la décision de Moualek de faire entrer sa deuxième gardienne créé une nouvelle dynamique où Gomis et Le Hir  (3 buts) vont pouvoir s’exprimer en proposant un jeu différent (18-24 à la 56ème). A l’aise au pivot comme à l’aile, Fleury parvient malgré tout à tenir les Nantaises à distance et l’emporte sur le score de 27 à 21.

Nantes Loire-Atlantique –  Fleury-Loiret : 21-27 (11-12), salle du Vigneau (Saint-Herblain), 1400 spectateurs.

Arbitres : Charlotte et Julie Bonaventura.

Nantes : Obein (7 arrêts/15), Tomašević (11 arrêts/30) – Chesneau (1/1), Popović (4/10), Nze Minko (3/9), Godel (2/2), Dzono, De La Bretèche (1/2), Bals, Cousin, Le Hir (3/3), Diop, Gomis (3/5), Lawson (4/8). Pénalités : 2 min.

Fleury : Zoqbi de Paula (12 arrêts/33) – Fernandez-Ibanez (2/7), Kamdop (2/2), Cisse (1/2), Tounkara (1/1), Houette (8/13), Bruneau (0/1), Lopez-Herrero (4/9), Manga (1/1), Niombla (0/4), Siódmiak (3/5), Gilca-Stanca (2/3), Mangué-Gonzalez (3/6). Pénalités : 3 x 2 min.

Comments
One Response to “LFH – Nantes trop brouillon pour espérer accrocher Fleury.”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Le résumé complet de Nantes – Fleury (21-27) ICI. […]



%d blogueurs aiment cette page :