mardi 14 janvier 2014

PUBLICITÉ

LFH : le trio de tête garde le rythme

Karolina Zelewski-Gardoni / Issy Paris Hand / Handball Féminin / Handball / Sport Féminin

Issy qui s’impose à Nice sans ses gardiennes, Nîmes qui retrouve le succès face au Havre dans le seul succès à domicile, c’est ce qu’il faut retenir de la 10ème journée de LFH.

Nice 24-30 Issy Paris

Parti à Nice sans ses gardiennes suspendues par le club pour des raisons interne (Le Parisien évoquait vendredi un « crêpage de chignon »), c’est avec sa seule 3e gardienne qu’Issy-Paris s’est imposée. Myriam Garba qui gardait seule pour la première fois la cage des Lionnes a assuré pour sa première avec 29% d’arrêt. Mieux que Cecilia Grubbstrom dans le but niçois (28%). Si Filipovic et Arslanagic ont assuré le scoring des aiglonnes, c’est l’éventail des joueuses d’IPH qui a fait la différence. Une rareté tant le banc est parfois en deçà de ce qu’il doit produire. A part Camara, et évidemment Garba, toutes les isséennes ont scoré. Avec en tête un trio Signaté-Spincer-Zalewski Gardoni qui ont marqué 16 des 30 buts franciliens à elles seules.

Besançon 27-34 Metz

Metz continue sa marche en tête avec une victoire large à Besançon. Les 10 buts de Kristina Lisevic y ont certainement bien contribué, tout comme les 34% d’arrêts de la jeune Deborah Dangueuger. En face, Catherine Gabriel a pourtant été plus efficace (38%) mais ça n’a pas suffit pour l’ESBF qui se retrouve désormais seule lanterne rouge après la victoire de Nîmes.

Nîmes 29-26 Le Havre

Les Lionnes créent la surprise. Enfin, à moitié. Très faibles depuis le début de saison, elles ont repris l’année de la meilleures des façons en l’emportant à domicile certes, mais contre une des meilleures équipes de la Ligue, Le Havre. Seule victoire à domicile de la journée bien appuyée par les 43% d’arrêts de la jeune Laurie Carretero-Fontaine. Au classement, Nîmes ne partage donc plus la dernière place avec Besançon mais l’avant-dernière avec Nantes. C’est toujours ça de pris.

UMB-B 27-28 Toulon

Si l’UMB-B possède un des effectifs les plus riches de LFH, la mayonnaise a parfois du mal à prendre. Et cette défaite à domicile contre Toulon, un concurrent direct pour les play-offs/play-downs peut faire mal psychologiquement. D’autant qu’après le dernier but de Laura Gaudeffroy pour les Azuréennes, les Girondines avaient encore plus de 2 minutes pour égaliser. Mais rien. Probable que le carton rouge direct reçu par Alexandra Lacrabère avant même la fin de la première mi-temps à pesé.

Le résumé complet de Nantes – Fleury (21-27) ICI.

Prochains évènements ce mercredi avec deux rencontres au programme. Le déplacement d’Issy-Paris à Mios Biganos-Bègles et le grand choc entre Metz et Fleury. Tous deux en matchs avancés de la 12e journée normalement prévue les 1ers et 2 février.

Résultats / Classement

Comments are closed.