lundi 21 septembre 2015

PUBLICITÉ

LFH J4 : Nîmes seul 2e, première pour Dijon

Fort de sa victoire contre Nantes, Nîmes a pris seul la seconde place de la Ligue Féminine de Handball, profitant des matchs nuls de Metz et d’Issy Paris. En l’emportant contre Besançon, Dijon n’est plus la seule équipe sans victoire.

Nîmes 29-25 Nantes

Nîmes est partie sur sa lancée de sa belle saison 2014-2015. Toujours invaincues, mais avec deux matchs nuls, les nîmoises n’ont pas tremblé face à Nantes. Privée de sa meilleure buteuse Mouna Chebbah, blessée, Christophe Chagnard a tout de même pu compter sur Claudine Mendy qui prend enfin la pleine mesure de son potentiel après un retour en France tumultueux. Bien épaulée par Nina Jericek et Charlène Clavel (5 buts chacune), l’internationale française a mené ses coéquipières à la victoire en reprenant le large en seconde période. En effet, les Lionnes gardoises ont compté plusieurs fois 4 buts de retard durant la deuxième (15-13 à la pause). Côté nantais, malgré leurs 6 buts respectifs, Marie Prudhomme et Jovnana Stoiljkovic étaient bien trop seules, notamment face aux 11 arrêts sur 25 tirs subits par Monika Maliczkiewicz (44%) pour seulement une mi-temps sur le terrain.

Issy Paris 24-24 Nice

Encore une mauvaise opération pour Issy Paris qui concède son 2e match nul d’affilé, mais cette fois-ci à domicile. Pourtant en tête de 3 buts à la mi-temps grâce au trio Zalewski-Oftedal-Lassource auteur de 12 des 13 buts isséens (13-10), les Lionnes franciliennes n’ont pu compter sur personne d’autre pour scorer en seconde période (seul un but de Pernille Wibe). Face à une Alexandra Lacrabère qui s’est réveillée, IPH n’a pas su maitriser la fin de rencontre où les Aiglonnes ont maitrisé les attaques parisiennes avec un série de 4 à 1 dans les 5 dernières minutes pour revenir au score et arracher le nul par Arna Sif-Palsdotirr à 46 secondes de la fin. A noter tout de même le retour en forme d’Armelle Attingré avec 37% d’arrêts (14/37).

Fleury 28-24 UMB-B

Malgré ces 4 buts d’écart, il aura fallu attendre la seconde période pour voir les Panthères de Fleury faire respecter leur statut de Championnes de France. Tenant bon en première période (11-11 à la mi-temps), les girondines ont eu beaucoup plus de mal à enchainer les séries en seconde et ce malgré le 9 but de Maëva Guillerme. Mais en face, il y avait une gardienne nommée Darly Zoqbi de Paula, qui a fait parler son titre de meilleure rempart du championnat avec 54% d’arrêts ! (13/24 pour une seule mi-temps jouée).

Toulon 26-26 Metz

On ne sait pas qui fait la bonne affaire dans l’histoire de ce Toulon-Metz qui se termine sur un score nul. Metz ? Qui a décroché un point à l’extérieur mais qui a mené toute la deuxième mi-temps avant de prendre 2 buts dans la dernière minute ? Ou Toulon ? Qui a arraché un point à domicile alors que la semaine précédente les varoises étaient capables de bien mieux, comme de l’emporter à l’extérieur chez le voisin niçois dans le derby ? Une chose est sure, il ne fallait pas prévoir de partir avant la fin du match, ni changer de chaine (le match était retransmis sur beIN SPORTS). Car c’est grâce à deux buts d’Olivera Jurisic (29’29) et d’Astride N’Gouan (29’59) dans les 31 dernières secondes que les joueuses de Thierry Vincent ont arraché le match nul.

Dijon 25-23 Besançon

Ça y est, il n’y a plus d’équipe sans victoire en LFH. Dijon a patiemment attendu la 4e journée et le derby de l’est pour l’emporter face à promu bisontin. Après un première période serrée (12-12 à la mi-temps), c’est par séries que les deux équipes ont opérées : 4-0 pour Dijon, puis 3-0 pour Besançon, puis 3-0 pour Dijon puis 4-0 pour Besançon avant une ultime série de 4-0 pour les bourguignonnes qui prirent alors la mesure de la rencontre malgré un dernier but de Jessica Alonso. Dommage car dans les buts doubistes, Gabriel Catherine avait pourtant sorti le grand jeu avec 55% d’arrêts (11/20).

Au classement, Fleury, 15 points, reste toujours en tête et compte 5 points d’avance sur son seul dauphin, Nîmes, mais avec un match joué en plus. Ce sont les deux seules équipes encore invaincues. Metz est seul 3e avec 9 points suivi par un quatuor à 8 points composé d’Issy Paris, Nantes, Toulon et Nice. Besançon, l’Union Mios Biganos-Bègles et Dijon ferment la marche avec 6 points.

A noter ce mardi 22 septembre, un nouveau match avancé pour Fleury à cause de son planning de Ligue des Champions, et c’est un énorme choc que l’on attend puisque les Panthère vont se déplacer à Issy Paris avec des franciliennes qui n’ont pas le droit de se louper au risque de perdre des points précieux dans la course aux play-offs.

Le classement interactif

Comments are closed.