lundi 14 septembre 2015

PUBLICITÉ

LFH J3 – Fleury seul au monde

Après leur victoire dans la semaine contre Nice en match avancé de la 10ème journée, les Panthères continuent leur route en tête de la LFH après leur victoire à Besançon.

10ème journée – Match avancé

Fleury 24-20 Nice
(joué le mercredi 9 septembre)

Après un début de match compliqué qui a vu les aiglonnes arriver avec un but d’avance à la mi-temps (10-11), l’exclusion temporaire d’Alexandra Lacrabère en début de seconde période a permis aux Panthères de reprendre la main sur le match. Grâce à une Alexandrina Cabral-Barbosa (photo) qui s’est réveillée (6 buts sur ses 8 en seconde période) et des séries de 2 et 3 buts d’affilé, Fleury l’emporte finalement de 4 buts.

3ème Journée

Metz 28-21 Dijon

Metz n’a fait qu’une bouchée des Dijonnaises. A la mi-temps, les Dragonnes avaient déjà 5 buts d’avance notamment grâce à deux bonnes séries de 4 et 5 buts d’affilé. Grâce à ses gardiennes particulièrement en forme (Laura Glauser 52% et Marina Rajcic 48%), Metz a continué sa route vers la victoire. Avec 5 buts pour Sladjana Pop-Lazic, Marion Maubon et Jurswailly Luciano, le scoring est venu de partout. Seule Léa Terzi a surnagé avec ses 5 buts également côté Dijonnais.

Nantes 31-28 UMB-B

Il a bien failli y avoir grosse correction pour les girondines lors leur déplacement à Nantes. Menée à la mi-temps de 6 buts (17-11), les joueuses d’Emmanuelle Mayonnade ont mieux géré la 2e période, revenant « mourir » à 3 buts grâce à 10 dernières minutes bien meilleures (3-6). Nelly Carla-Alberto est toujours aussi en forme : avec ses 8 buts, elle termine meilleures marqueuse de la rencontre. Marie Prudhomme avec ses 7 buts, est la meilleure marqueuse nantaise.

Nîmes 28-28 Issy Paris

Pas de vainqueur devant les caméras de beIN SPORTS entre les deux outsiders de la saison. Au Parnasse, les matchs des Lionnes a tourné à l’avantage de Nîmes à l’issue de la première mi-temps (15-11) notamment grâce à ses cadres : Camilles Ayglon, Mounah Chebbah, Blandine Dancette, Claudine Mendy et Nina Jericek. Mais c’était sans compter sur la ténacité des franciliennes qui se sont réveillées à l’image de Stine Oftedal avec 6 de ses 7 buts en seconde période. L’égalisation étant arrachée à quelques instants de la fin du match par la jeune Rebecca Bossavy.

Besançon 28-30 Fleury

Vainqueur surprise de Nantes lors de la première journée, Besançon a bien failli créer un nouvel exploit face au Champion en titre. Alors qu’elles avaient réussi à prendre un but d’avance à la mi-temps (14-13), les joueuses de Raphaëlle Tervel ont montré qu’il fallait compter sur elles pour embêter tout le monde cette année en ne lâchant le match que dans les 3 dernières minutes. A égalité 28 partout, les Panthères ont sorti leurs griffes par trois fois pour l’emporter. A noter, les 11 buts d’Alexandrina Cabral-Barbosa. Oui oui, 11 !

Nice 22-26 Toulon

La mauvaise opération du week-end est pour Nice défait à domicile par Toulon lors du derby azuréen. Avec une Alexandra Lacrabère à « seulement » 5 buts, les aiglonnes ont manqué leur début de match pour se retrouver rapidement menées et revenir aux vestiaires avec 4 buts de retard (9-13). En face, pas de pitié, les joueuses de Thierry Vincent n’ont pas faibli malgré une Ehsan Abdelmalehk en forme (6 buts dont 5 en 2e).

Au classement, avec un match en plus et 4 victoires en 4 matchs, Fleury est donc seul en tête avec 12 points, suivi par le trio Metz, Nîmes et Nantes avec 7 points. Juste derrière en embuscade se tiennent Issy Paris, Toulon et Nice avec 6 points puis Besançon et l’Union Mios Biganos-Bègles avec 5 points. Toujours à la recherche de son premier succès, Dijon ferme la marche.

Le classement interactif

Comments are closed.