lundi 8 septembre 2014

PUBLICITÉ

LFH J1 – Metz et Fleury assurent, Nice cartonne

Si les entraîneurs, joueuses et dirigeants de LFH ont tous répété la semaine passée que le niveau des équipes se resserrait un peu plus chaque année, cela n’empêche pas les favoris de faire des cartons d’entrée. Résumé.

Metz 36-27 Issy Paris

Metz occupe toujours une place parmi les favoris cette saison. Si les Dragonnes peuvent craindre Fleury et Nice qui s’est (beaucoup) renforcé, elles craindront certainement moins Issy Paris qui de son côté s’est lancé dans une « mutation » de son effectif. Avec un budget ultra limité et les départs de nombreuses joueuses emblématique comme Mariama Signaté ou Amélie Goudjo, les Lionnes drivées désormais par Pablo Morel ont affiché de grandes lacunes aux Arènes ce vendredi. Résultat une large défaite dans la besace. Avec 7 buts chacune, Paule Baudouin et Grâce Zaadi sont les grandes artisanes de cette victoire. Les 47% d’arrêts de Gervaise Pierson (19/40) n’y sont pas étranger non plus. Avec seulement 11 joueuses sur la feuille, les Noires et Or d’IPH ont tout de même pu compter sur le talent de Stine Ofteda et de leur nouvelle recrue Marija Jovanovic, 8 buts chacune.

UMB-B 26-34 Fleury

Autre favoris de la saison, Fleury a également assuré en allant chercher dès la première journée une victoire à l’extérieur en terre girondine. Bien aidée par une Darly Zoqbi de Paula qui affiche 45% d’arrêts, les Panthères ont pris le large dès le premier quart d’heure notamment grâce à ses deux Marta espagnoles, Lopez et Mangue. C’est ensuite Gnonsiane Niombla qui a déroulé pour finir avec 9 buts. Un de moins que Mireya Gonzalez qui réussit son entrée en LFH malgré la défaite de son équipe. En effet, l’espagnole a été bien trop seule au scoring puisqu’aucune autre girondine n’a dépassé les 3 buts. A noter, aussi le très faible ratio des deux gardiennes de l’UMB-B (21%, 6/28 pour Foggea et 18%, 3/16 pour Deschamps-Frilley).

Nice 33-16 Dijon

Nice n’a pas fait dans le détail face au promu avec d’entrée une large victoire bien aidée par une Beatriz Escribano en grande forme avec 10 buts pour 100% de réussite. L’islandaise Karen Knustdottir réussit elle aussi une belle entrée en LFH avec 7 buts à 100% également. Pour son retour en France, Cleo Darleux réalise de son coté la perf des gardiennes de cette première journée avec 18 arrêts en 34 tirs, soit 52% de réussite. Trop seule au scoring, Dijana Stevin avec ses 4 buts fait évidemment trop faible pour pouvoir rivaliser.

Nantes 26-27 Nîmes

Après sa saison quasi cauchemardesque, Nîmes est entré de plein pied dans la nouvelle en décrochant une précieuse victoire à l’extérieur, et sur un terrain toujours difficile à prendre, celui du NLA. Une victoire d’un but qui s’est dessinée dans les 5 dernières minutes et sur un finish de folie. Menées 26-24 à la 26ème après avoir mené de 2 quelques minutes avant, les Lionnes ont rugi pour inscrire 3 buts d’affilé leur permettant de prendre l’avantage à un peu plus de 30 seconde de la fin. Une victoire qui s’appuie sur le retour en France de l’internationale tunisienne Mounah Chebbah qui a marqué les esprits d’entrée avec 12 buts en 12 tirs tentés !

Toulon 27-27 Le Havre

Les deux équipes voulaient la victoire, elles partagent finalement les points. Pour sa première sur le Banc des Ciel et Marine, Sandor Rac ramène donc un précieux match nul alors qu’il aurait pu espérer mieux. En effet, menées de 4 buts à 10 minutes de la fin, les Normandes entament une remontée spectaculaire pour passer devant à 1 petite minute du terme. Mais c’était sans compter sur la détermination de la suédoise Hanna Fogelström qui réussit tout de même à égaliser avant la fin. Avec 7 buts marqués, Laurisa Landre montre qu’elle est décidément une des pivots des plus régulières. Et côté Azuréen, c’est une belle première pour l’ex-Isséenne Astride N’Gouan qui inscrit 7 buts sous ses nouvelles couleurs et montre qu’avec un peu de temps de jeu, elle sait aussi rendre des services en attaque.

Comments are closed.