lundi 28 avril 2014

PUBLICITÉ

LFH : IPH et le HAC en position favorable

Ce week-end débutaient les play-offs et les play-downs de la Ligue Féminine de Handball, résumé du week-end.

Après leurs victoires respectives à Mios et à Toulon, Le Havre et Issy Paris n’ont pas encore validé leurs billets pour les demi-finales du championnat mais ont pris une sérieuse option puisque les deux équipes accueilleront au match retour.

Vendredi, les Lionnes se sont imposées en Gironde grâce au duo norvégien Oftedal-Mordal qui a inscrit 15 buts ! Très à l’aise cette saison, Julie Foggea (1/15 – 7%) n’a pas été très efficace dans le but des girondines et c’est Petra Blazek qui a du s’employer pour limiter la casse (10/24 42%). Privé de l’indispensable Alexandra Lacrabère (genou), l’UMB-B a été mis à distance en début de match pour arriver à la mi-temps avec 7 buts de retard (8-15). Trop pour pouvoir revenir dans le match malgré une belle remontée entamée dans les dernières minutes. Retour au Palais de Sport Robert Charpentier d’Issy les Moulineaux ce mercredi 30 avril à 20h30.

En difficulté depuis le début de cette année 2014, Le Havre s’est imposé à la surprise générale à Toulon samedi, et avec la manière. Avec Mercedes Castellanos auteur de 42% d’arrêts (17/40), les Ciel et Marine ont assuré l’essentiel en faisant marquer toutes les joueuses de champs qui ont mis un pied sur le terrain. Pour les varoises, c’est l’adresse qui a donc pécher avec notamment des pourcentages très moyens pour Christianne Mwasesa (56% 5/9) et Marie-Paule Gnabouyou (22% 2/9) alors qu’Helena Sterbova a fait un peu mieux avec ses 8 buts (meilleure marqueuse de la rencontre mais avec un ratio de 67% à 8/12). Retour au Docks Océane du Havre dimanche 4 mai à 17h.

Côté play-downs, le mini championnat a débuté avec ses deux premières rencontres remportées par Nantes et Nîmes. En difficulté toute la saison, Nîmes a infligé un élevé 37-30 à Nice sur son terrain. Une victoire à l’extérieure précieuse dans l’optique du maintien et obtenue grâce notamment à un scoring complet : toutes les joueuses de champs ont marqué et l’adresse moyenne volent à 71% (37 buts sur 52 tirs). Le trio Asperges-Dancette-Son cumulant à lui seul 15 buts (3×5), soit prêt de la moitié de son équipe. A Nantes, Katarina Tomasevic est clairement la grande artisane de cette victoire de 9 buts contre Besançon. Avec 43% d’arrêt, la Vice-Championne du Monde Serbe est toujours au top et permet à son équipe de prendre la tête de ce mini-championnat.

Résultats Play-offs | Résultat Play-downs

Poster un commentaire