My Twitter Feed

vendredi 6 septembre 2013

PUBLICITÉ

LFH – Fleury : « Être un digne représentant du Championnat de France. »

Arrivé à la tête du Fleury Loiret Handball la saison passée, Frédéric Bougeant est toujours aussi enthousiaste autour du projet du club et pense que la place en Ligue des Champions de Fleury n’est pas que le résultat de son club.

Frédéric c’est une nouvelle saison qui débute à Fleury après une très très belle saison passée, certainement au-delà de vos espérances. Quels vont être les objectifs cette année ? Aussi bien sinon mieux ?

Oui on est sur la deuxième année du projet qui m’avait été proposé l’an passé. Effectivement sur la première saison on a été un peu au dessus par rapport à nos espérances mais en même temps assez cohérent par rapport à l’équipe qu’on avait et à ce qu’on avait imaginé faire. On a eu des difficultés avec pas mal de blessures et si cette année on veut faire une bonne saison, d’abord il faut être un peu plus épargné parce que janvier-février ça a été très difficile. On a bien repris pour les play-offs mais il ne faut pas oublier qu’on a eu une vraie rupture en milieu de saison donc cette année on a à nouveau envie de revivre l’émotion des matchs à enjeu du mois de mai. Les matchs à élimination directe, ceux qui font vibrer et qui récompensent le travail de toute la saison. Et puis on a aussi dans un coin de notre tête l’envie de faire une vraie performance en Ligue des Champions (NDLR : Fleury est qualifié pour un tournoi Wild-Card ou seule le vainqueur décrochera son billet, les perdants sont reversés dans d’autres Coupes d’Europe). On est loin d’être favoris, parfois la vie réserve de belles surprises. On a essayé de se préparer en conséquence et on verra. Si nos adversaires nous laissent l’opportunité de faire une vraie performance, on essaiera de ne pas la rater.

Y a deux choses en fait, vous arrivez en outsider donc ça peut être favorable pour vous. Et de toute façon vous participerez à une coupe d’Europe quoi qu’il arrive.

Oui ! D’abord on s’était qualifié pour la Coupe d’Europe en championnat en étant Vice-champion de France. Notre place était légitime vu ce qu’on avait fait sur le terrain. Maintenant le wild-card qui nous est accordé, d’abord c’est une vraie récompense pour tout le handball français féminin. Ça montre la progression que tous les clubs a connu, le sérieux de la LFH, la dimension qu’elle est entrain de prendre. Voilà. On est fiers et on va essayer d’être un digne représentant du Championnat de France. Et si on a la chance d’aller titiller les équipes en Ligue des Champions, on va le faire le plus sérieusement possible.

« On va pas s’en priver » en fait ?

On va pas s’en priver du tout ça c’est clair.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :