My Twitter Feed

lundi 5 novembre 2012

PUBLICITÉ

LFH : Fleury court toujours

7e victoire en 7 journée pour Fleury qui au classement est poursuivi par Metz, qui arrive à tenir le rythme. En bas de tableau, ça commence à être dur pour Toulon.

Nice 23-24 Nîmes

Nîmes avait besoin de points, et est allé cherche à Nice une victoire à l’arraché. Mais Nîmes s’est fait très peur. Car en menant de 6 buts à la pause (10-16), finir à 23-24 est une grosse chance. D’autant que le dernier but de la rencontre marqué par Nodjalem Myaro pour le Gym est intervenu à 3 minutes de la fin. Un laps de temps durant lequel aucune des deux équipes n’a marqué, Nice n’a donc pas égalisé, et Nîmes n’a pas réussi à se mettre à l’abri.

Metz 30-18 Besançon

Metz continue son opération reconquête. Sur le terrain et dans les tribunes. Devant plus de 3000 spectateurs, les lorraines ont explosé Besançon mais uniquement en seconde période. Car si les bisontines arrivaient à suivre le rythme en rentrant aux vestiaires avec seulement deux buts d’écart à la pause (13-11), elles ont explosé dans les 12 dernière minutes encaissant un cinglant 10-2. Imparable. A noter tout de même le très bon match de Popovic et Bruneau qui marquent à elles seules 13 des 18 buts de leurs équipes.

Le Havre 27-29 Mios-Biganos

Quand Mios perd des points à domicile, sa force, c’est de les reprendre immédiatement à l’extérieur. Défait sur son terrain la semaine passée par Metz 27-24, Mios est allé rattraper ses points au Havre ce week-end. Une victoire collective car aucune joueuse ne se détache vraiment au scoring. Le trio Lorentsen-Kresoja-Dazet est à 4 buts chacune, Stoilkovic en score 5, et Landre en score 6, mais avec un joli 100% de réussite. Du coup, les girondines reviennent à hauteur des normandes au classement.

Toulon 24-33 Fleury

Fleury continue son opération en solo en tête du classement. Grâce à une victoire de 9 buts dans le Var, les joueuses de Fred Bougeant comptent toujours deux points d’avance sur Metz. Le coach des Panthères peut remercier son trio Arlberto-Houette-Fernandez qui score à lui seul 19 buts. Pour Toulon, la descente aux enfers continue et malgré un bel effectif. Thierry Vincent n’arrive pas à retrouver une bonne alchimie. Satisfaction tout de même avec le joli 6/6 réussi par son internationale française Julie Goiorani.

Issy-Paris 23-18 Dijon

Après une très petite première mi-temps, Issy est rentré aux vestiaires avec seulement deux buts d’avance (8-6) c’est grâce au trio Lassource-Toskovic-Mordal que les joueuse parisiennes ont pris l’avantage dans cette rencontre. 15 buts sur les 23 à elles trois. Trop faible, Dijon n’a pas pu trouver de faille et seule la slovène Lina Krhlikar a réussi à suivre le rythme avec 8 buts en 9 tentative. Mais le trou par rapport a ses coéquipière était trop important.

Résultat / Classement

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :