vendredi 8 février 2019

PUBLICITÉ

LFH – Brest stoppe la série nantaise

Pas de miracle pour Nantes face à Brest dans le derby de l’Ouest pour la 15e journée de LFH, défaite 31-35.

C’est dans une salle pleine à craquer que se déroulait une rencontre sous haute tension ce mercredi 06 février 2019 : Nantes Atlantique Handball (NAHB) contre Brest Bretagne Handball (BBH).

Un réel derby ?

Les Roses sont dans une bonne dynamique après leurs 3 victoires consécutives et espèrent bien créer la surprise face à Brest. De leur côté, les Brestoises accusent le coup après la large défaite concédée face au Metz Handball en Ligue des Champions. C’est donc des visages tendus mais déterminés que l’on retrouve sur le parquet du Palais des Sports de Nantes Beaulieu.

Durant le premier quart d’heure, les 2 formations se rendent coup pour coup. Pendant que les Nantaises exploitent la relation demi-centre-pivot avec Elaine Gomes (6/6) et écartent jusqu’aux ailes, le BBH, lui, fait parler la puissance de ses arrières avec Ana Gros (6/8) et Jovana Stoiljkovic (6/6). Le score est de 8-8 à la 13e.

Malheureusement trop de pertes de balles du côté nantais, gênées par une défense solide en face, permettent aux Rebelles de contre-attaquer rapidement et de prendre le large. Les Nantaises calent et ne trouvent plus le chemin des buts, résultat, 13-20 à la pause pour le BBH.

Gérer l’avance

En ce début de seconde période, les Finistériennes continuent sur le même rythme et gère tranquillement leur confortable avance. Elles font tourner la balle et trouvent des espaces aux ailes avec notamment de bonnes réalisations de l’ancienne nantaise Pauline Coatanea (3/3).

La défense nantaise est débordée par les assauts de Pop-Lazic (6/6) et Amandine Tissier (7/8) se charge de transformer les penaltys. Rien ne semble pouvoir arrêter la formation Brestoise ce soir, 18-30 à la 44e.

Malgré un score accablant, les Roses ne lâchent rien, à l’image de Blandine Dancette, toujours déterminée, qui encouragent ses coéquipières et réalise un excellent match sur son aile (4/5). Allan Heine, l’entraîneur du NAHB, décide de marquer individuellement le poste arrière droit brestois, ce qui perturbe grandement les attaques bretonnes. L’équipe perd de sa fluidité dans les passes et par conséquent manque de rythme.

Les ligériennes remontent petit à petit notamment grâce à un jeu très inspiré de Camille Ayglon-Saurina (photo – 6/8) et d’une détermination sans faille d’Elaine Gomes, toujours aussi habile au tir et démonstrative. A 29-34, on commence à y croire côté nantais. Mais malheureusement le temps file trop vite pour le NAHB et c’est déjà la fin de la rencontre, il ne reste que quelques minutes, pas assez pour revenir au score (score final 31-35).

Finalement, malgré un léger relâchement de Brest, l’exploit n’a pas eu lieu. Les Rebelles étaient vraiment trop solides ce soir face à une équipe nantaise encore trop fébrile dans la fluidité de jeu. On leur souhaite une issue plus favorable pour leur prochaine rencontre face à Metz le 17 Février.

Photo fournie par Philippe Padioleau.

Comments are closed.