mardi 24 avril 2018

PUBLICITÉ

LFH : Besançon et Nantes renversent la hiérarchie, Dijon se réveille

Lors des quarts de final retour des play-offs de la Ligue Féminine de Handball, Besançon et Nantes ont éliminé Issy Paris et Nice qui avaient pourtant fini devant eux lors de la saison régulière. Côté play-downs, Dijon enchaîne une 2e victoire.

Play-Offs – Quarts de finale Retour

Issy Paris 18-17 Besançon

5 buts de retard à combler, c’était l’objectif d’IPH pour essayer d’accéder aux demi-finales après sa défaite 30-25 dans le Doubs. Malgré une Silje Solberg en forme (19/35 – 53% d’arrêts), il y avait en face une autre gardienne en feu : Catherine Gabriel (18/36 – 50%). De fait, le match n’a pas été prolifique en but (7-7 à la mi-temps) et IPH, qui avait tout de même réussi à prendre 4 buts d’avance en seconde période, n’a pas réussi à conserver la tendance et a payé ses efforts. Résultat : les joueuses de Raphaëlle Tervel sont revenues à un but dans la dernière minute, éliminant les Franciliennes.

Nice 19-19 Nantes

1 but, c’est tout ce qui sépare les deux clubs sur l’ensemble des deux matchs, et c’est la victoire à domicile de Nantes 23-22 le 14 avril qui permet aux Roses d’accéder aux demi-finales. Impossible à départager lors de la première mi-temps (8-8), les deux équipes ont eu chacun leur moment en seconde lors du match retour sur la Côte d’Azur. Nice a d’abord mené de deux buts au retour des vestiaires avant de voir Nantes prendre jusqu’à 3 buts d’avance pour finalement « mourir » à un but.

Metz 39-29 Chambray

Avec sa victoire de 15 buts à l’aller, Metz abordait plutôt tranquillement ce match retour mais a respecté son adversaire en jouant à fond. Résultat, presque 40 buts marqués avec 4 joueuses à 5 buts et au moins une réalisation pour toutes les joueuses de champs. En face, Vanessa Boutrouille a mené son équipe en scorant 12 fois. Chambray peut se consoler en se disant qu’il n’y a pas beaucoup d’équipes qui ont marqué 29 buts à Metz cette saison.

Brest 28-28 Fleury

Heureusement pour les Bretonnes qu’elles l’avaient emporté de 6 buts dans le Loiret à l’aller (34-30) parce que ce match nul à domicile était totalement inattendu. D’autant plus qu’à la pause, c’est Fleury qui menait la danse avec deux buts d’avance (12-14). Ensuite, les deux équipes ne se sont plus vraiment lâchées, jouant au chat et à la souris niveau scoring, pour finir donc sur un résultat nul qui qualifie Brest.

Le programme de la suite des play-offs n’est pas encore été communiqué par la LFH.

Play-Downs – 2e journée

Le Havre 24-25 Dijon

Les Bourguignonnes enchaînent une 2e victoire en autant de rencontres de play-downs et recollent au classement avec les deux premiers de ce mini championnat. Parties avec 0 points, et après leur victoire contre Bourg de Péage lors de la première journée, les voici victorieuses à l’arraché au Havre, grâce à une but de Déborah Kpodar à 37 secondes de la fin de la rencontre. Un but qui vaut cher : une 2e victoire, 3 points et un petit écart de fait sur les Normandes au classement.

Bourg de Péage 34-27 Toulon

Avec Toulon, on commence à ne plus s’étonner de l’inconstance. Même avec le changement d’entraîneur en cours de saison, les ReBelles sont toujours capables de rivaliser avec les gros clubs, mais également de perdre contre des équipes réputées « plus faibles. » Peut-être avaient-elles la tête plus tournée vers leur future finale de Coupe de France que vers cette rencontre où les Drômoises ont dominé ce match, ne laissant le leadership à leurs adversaires que quelques instants en début de première mi-temps. Cindy Champion, avec 9 réalisations, termine meilleure buteuse de la rencontre. Bourg de Péage réalise une excellente opération au classement en revenant à 1 point de son adversaire du jour.

Classement play-downs :
1. Toulon 8 pts
2. Bourg de Péage 7 pts
3. Dijon 6 pts
4. Le Havre 4 pts

Photo fournie par G2elles Photographies.

Comments are closed.