mercredi 9 juillet 2014

PUBLICITÉ

Le sexisme du Beach Handball fait parler jusqu’à la Commission Européenne

Quand le sexisme semble inscrit dans les lois du jeu, certaines femmes décident de réagir. C’est ce qui s’est passé au Pays Basque le week-end dernier pour une équipe de Beach Handball qui a refusé de jouer en bikini, et l’affaire est remontée jusqu’à la Commission Européenne.

Un petit doigt dans l’engrenage peut parfois avoir de grosses répercutions. C’est ce qui s’est passé ce week-end en Espagne dans un récit rapporté par le site internet Basque deia.com. En effet, lors d’un tournoi de Beach Handball (la version beach/plage du hand), une équipe du Pays Basque a refusé de porter ce qui est considéré comme la tenue officielle féminine de ce sport : le bikini. María Ballester, une des joueuses en question l’a carrément dénoncé sur la célèbre radio espagnole Cadena Ser : « On nous traite comme du bétail ! » Voilà qui est dit.

La Fédération Basque va plus loin en prenant partie pour l’équipe en question et en annonçant à la Fédération Espagnole qu’elle ne prendra plus part aux tournois si le règlement ne change pas. Du coup, une eurodéputée de la région autonome est montée au créneau directement auprès de la Commission Européenne pour alerter sur cet excès de sexisme. « Une manifestation aussi claire de sexisme est-elle compatible avec les valeurs fondamentales de l’Union Européenne ? » n’a pas manqué de demander Izaskun Bilbao Barandica (Parti Nationaliste Basque), membre de la « Commission des droits de la femme et de l’égalité des genres » aux membres de la Commission.

Tout en rappelant que le problème avait déjà été soulevé auparavant : « Cette situation a déjà produit des protestations par le caractère nettement sexiste d’une règle qui favorise l’aspect des participantes sur leurs qualités sportives. » Rappelant au passage que cette disposition outre sexiste est aussi « discriminatoire parce qu’elle n’a pas de comparaison avec celle établie pour les concurrents masculins de la même discipline » avant de dénoncer un « malaise généralisé que cette règle éveille chez les sportives, qui peuvent en outre être sanctionnées en ne la respectant pas. » D’ailleurs 21 des 22 équipes qui doivent jouer un tournoi Européen prochainement au Pays Basque ont été averties par courrier que la réglementation en vigueur devaient être respectée. De quoi faire jaser encore un peu plus, ou provoquer le buzz pour attirer l’attention.

En Espagne, cette affaire prend des grandes proportions puisque la Sexta, chaine nationale privée a même réalisé un sujet dans lequel intervient le porte parole de la Fédération Espagnole de Handball expliquant que cette règle n’émane pas de la Fédération Espagnole mais de la Fédération internationale et qu’elle n’est pas nouvelle.

De notre côté, nous avons voulu avoir confirmation que cette règle existe bien, et après recherches sur le site de l’EHF, le règlement (disponible sur cette page en différentes langues et repris de l’IHF, la Fédé Internationale) ne mentionne à aucun moment l’obligation pour les femmes de porter un bikini pour jouer. Qui oblige alors les joueuses à jouer dans cette tenue et pourquoi seraient-elles sanctionnées si elles ne le font pas ? Par contre on ne va pas se mentir, il y a bien quelque chose d’établi quelque part. Il n’y a qu’à jeter un oeil au livre en ligne proposé par l’EHF même et revenant sur les moments forts des Championnats d’Europe 2013 pour voir que toutes les équipes féminines sont très légèrement vêtues par rapport aux hommes…

L’article original :
http://www.deia.com/2014/07/09/deportes/la-vestimenta-enfrenta-a-las-federaciones-estatal-y-vasca

Merci à @balonfemme pour l’info

Poster un commentaire