lundi 21 octobre 2013

PUBLICITÉ

LDC Handball – Troisième journée

Un petit exploit de Metz avant la trêve internationale relance le suspense dans le groupe C. A la moitié de ce tour préliminaire (voir classement provisoire pour chaque groupe), on peut affirmer sans grand risque de se tromper que Győr, Larvik et Skopje sont d’ores et déjà qualifiés pour le tour principal.

La lutte risque en revanche d’être sérieuse entre les autres équipes : rappelons qu’en plus du ticket pour la suite de la compétition, c’est aussi une place en Coupe des vainqueurs de Coupes qui est en jeu dans chaque groupe.

Groupe A 

Thüringer HC – Győri Audi ETO KC : 25-33 (12-20)

Match sérieux pour Győr qui a su compenser une faible réussite à 6m par une base arrière solide. On a pu encore une fois admirer l’apport inestimable de Raphaëlle Tervel lors des phases défensives : auteur de plusieurs récupérations, l’ancienne Capitaine des Bleues complète une équipe sans point faible apparent. Malgré un match correct d’Ana Gros ou Sonja Frey, Thüringer a été muselé du début à la fin, à l’image de Barbosa qui n’affiche que 3 buts à son compteur : tout reste à faire pour les Allemandes.

HCM Baia Mare – Hypo Niederösterreich : 24-23 (8-12)

Sur le fil pour les Roumaines, à domicile : elles se relancent ainsi dans la course à la deuxième place du groupe A. Malgré un match bien entamé, les joueuses de Morten Soubak n’ont pas su se mobiliser pour arracher cette victoire. Avec 5 buteuses seulement (dont 3 à 6 buts), elles ont craqué dans les dernières minutes de la partie. Revenues à hauteur des Autrichiennes dans le money-time, Baia Mare a joliment orchestré un sacrifice de Gabriella Szücz pour conserver le but inscrit par Aneta Pirvut.

1. Györi Audi ETO KC 6 pts (+39 buts)
2. Thüringer HC 2 pts (-7)
3. Hypo Niederösterreich 2 pts (-14)
4. HCM Baia Mare 2 pts (-18)

Groupe B

FC Midtjylland – Budućnost : 21-19 (8-11)

Grosse désillusion pour les Monténégrines qui ont laissé s’échapper une victoire quasiment acquise face aux Danoises, toujours invaincues. Menées de 5 buts en première période, ces dernières (à l’image de Jensen à l’aile droite) ont su s’appuyer sur la réussite de Sabine Englert dans les cages pour stopper la machine des Balkans, emmenée par Cristina Neagu et une Clara Woltering toujours impeccable. Si la défense lourde de Budućnost (8×2′) a payé en première mi-temps, elle a permis à leurs adversaires de prendre le dessus dans le money-time. Une bien mauvaise opération pour les championnes d’Europe 2012 qui s’obligent à un sans-faute à domicile pour la suite de la compétition : à l’inverse, le FC Midtjylland devra rester concentré jusqu’à la fin tellement les antres monténégrines et hongroises sont hostiles.

FTC-Rail Cargo Hungaria – MKS Lublin : 40-25 (20-12)

Une formalité pour Ferencváros qui après avoir mal débuté son tournoi, reprend la main sur ses matchs. Portées par Tomori, les Hongroises ont proposé un véritable jeu d’équipe pour éliminer les Polonaises qui hypothèquent ici leurs chances de participer à la suite des festivités, malgré un très gros match, encore une fois, d’Alina Wojtas (11 réalisations).

1. FC Midtjylland 6 pts (+12 buts)
2. FTC-Rail Cargo Hungaria 4 pts (+8)
3. Budućnost 2 pts (+8)
4. MKS Lublin 0 pts (-28)

Groupe C

Metz Handball – RK Krim Mercator : 21-20 (12-7)

Un adversaire qui déjoue, un peu de chance, un public motivé et surtout, 60 minutes de concentration : c’est ce qui aura permis à Metz de créer un mini-exploit face aux demi-finalistes de la saison précédente. Avec une Barbora Ranikova dans l’un de ses meilleurs jours, les Dragonnes, présentes dans tous les secteurs, ont su garder l’avantage pris face aux Slovènes en première période. En face, les filles du Krim-Mercator, visiblement dans un mauvais jour, n’ont jamais vraiment trouvé la faille. Avec ces deux points grappillés au leader, Metz reste dans la course et pourrait tirer son épingle du jeu, en allant chercher Leipzig et Sävehof, en deuxième partie de tour préliminaire.

HC Leipzig- IK Sävehof : 28-34 (15-18)

Le trio Oden-Alm-Roberts n’en fini plus de surprendre : avec 23 buts à elles trois, les Suédoises ont assommé les Allemandes, décimées par les blessures. Müller, toujours impeccable, n’a pas su transcender son équipe qui est passée à côté : avec un seul but inscrit, Karolina Kudlacz signe une contre-performance révélatrice de l’état général de l’équipe. Le classement dans ce groupe pourrait bien rester incertain jusqu’au tout dernier jour.

1. RK Krim Mercator 4 pts (+1 buts)
2. IK Sävehof 4 pts (0)
3. Metz Handball 2 pts (-2)
4. HC Leipzig 2 pts (-9)

Groupe D

Balonmano Bera Bera – Larvik : 17-27 (9-13)

Malgré la victoire, la série noire continue pour Larvik qui sera privée de sa pivot, Isabelle Blanco, blessée à l’épaule lors du match. Matxalen Ziarsolo et Elisabeth Pinedo, toujours au rendez-vous, n’ont pas réussi à faire plier les vices-championnes d’Europe qui ont livré ici un joli match. L’occasion pour Ole Gustav Gjestad de faire tourner son effectif et de donner leurs chances à Lise Løke, Vilde Johansen ou encore Jeanette Kristiansen, toujours plus convaincante à l’aile gauche. La jeune Alma Hasanic semble avoir gagné sa place dans les buts en l’absence de Cecilie Leganger.

WHC Vardar SCBT – HC Podravka Vegeta : 39-26 (18-7)

Match plié dès la première mi-temps pour le Vardar Skopje avec un 15-3 au tableau d’affichage. Les Croates ont sauvé l’honneur en comblant peu à peu leur retard, sans réussir à stopper le trio infernal Radicević, Lekić, Zebić (22 buts). Comme pour Bera-Bera, l’aventure se termine ici pour Podravka : la Coupe des Coupes leur ouvre les bras cependant, à condition de ne pas flancher en Espagne.

1. Larvik 5 pts (+26 buts)
2. WHC Vardar SCBT 5 pts (+17)
3. HC Podravka Vegeta 2 pts (-18)
4. Balonmano Bera Bera 0 pts (-25)

Comments are closed.