mercredi 6 novembre 2013

PUBLICITÉ

LDC Handball – Quatrième journée, le résumé

La quatrième journée de Ligue des Champions s’est achevée et le tour principal connaît désormais ses 3 premiers qualifiés.

Alors que Győr poursuit son chemin tout en maîtrise dans le groupe A, Larvik et Skopje auront profité d’un groupe plutôt déséquilibré pour s’adjuger les deux premières places. Si Hypo prend une option dans le groupe A, Midtjylland a laissé passé sa chance dans le B. Dans le groupe C, Metz reste en course.

Groupe A 

Győri Audi ETO KC – Thüringer HC  : 29-22 (13-11)

La qualification est méritée pour Győr qui a dû aller chercher son meilleur jeu pour venir à bout de Thüringer. Un excellent début de match des Allemandes leur a notamment permis de mener de 3 buts en première mi-temps. Malgré une Alexandrina Barbosa au meilleur de sa forme (8 réalisations), l’équipe n’a pas résisté lorsque la machine hongroise s’est mise en place : Katarina Bulatović semble prendre ses marques dans un groupe toujours plus efficace. Avec une Sonja Frey invisible, Thüringer craque en deuxième période : il leur faudra désormais relever la tête pour espérer voir le tour suivant.

Hypo Niederösterreich – HCM Baia Mare : 23-20 (16-10)

La victoire semblait aisée pour Hypo à domicile, jusqu’à ce que Paula Ungureanu ferme ses cages à double tour pour permettre aux Roumaines de combler leur retard. Bien décidées à ne rien lâcher, les coéquipières d’Alexandra Do Nascimento, encore une fois irréprochable (11 buts) ont élevé leur niveau alors qu’elles ne menaient plus que d’un point. A l’orgueil, Hypo remporte donc ce match retour et prend une option sur la seconde place du groupe.

1. Györi Audi ETO KC 8 pts (+46 buts)
2. Hypo Niederösterreich 4 pts (-11)
3. Thüringer HC 2 pts (-14)
4. HCM Baia Mare 2 pts (-21)

Groupe B

Budućnost – FC Midtjylland : 22-15 (12-10)

Les retours sont toujours compliqués à la Morača, ça l’a été plus encore pour Midtjylland, vainqueur du match aller et logiquement sous pression. Effacée depuis le début de la saison, Milena Knežević signe ici son grand retour en menant son équipe tout au long d’une rencontre haletante. Une Clara Woltering aux statistiques impressionnantes (54%) aura achevé les Danoises en deuxième période, laissant les Monténégrines soigner leur goal-average particulier. La partie semble mal embarquée pour le FC Midtjylland, pourtant vainqueur de ses trois premiers matchs : la visite en Hongrie ressemble bel et bien à un guet-apens : bien malin celui qui pourra prédire l’issue de ce groupe.

MKS Lublin FTC-Rail Cargo Hungaria : 24-26 (12-15)

Sabina Wlodek a à peine pris ses fonctions de coach à Lublin que les effets du changement se font sentir : distancées dès la première minute, les Polonaises ont pourtant tenu tout le match face à des Hongroises en difficulté. Avec 8 buts au compteur, Kamila Skrzyniarz résume parfaitement ce dont cette équipe néophyte est capable, malgré un match timide la buteuse habituelle, Alina Wojtas. Lublin est éliminé mais il faudra certainement compter avec elles à l’avenir. Présenti pour atteindre le carré final cette année, Ferencváros a encore bien du chemin à parcourir.

1. FC Midtjylland 6 pts (+5 buts)
2. FTC-Rail Cargo Hungaria 6 pts (+10)
3. Budućnost 4 pts (+15)
4. MKS Lublin 0 pts (-30)

Groupe C

RK Krim Mercator – Metz Handball : 27-21 (13-11)

Pas de double exploit pour Metz : la défaite est logique même si Ljubljana est à la peine en ce début de saison. Andrea Penezić semble prendre à coeur son rôle de capitaine : épaulée par la locale Neli Irman, elle a su sortir ses coéquipières du piège messin. Les filles de Sandor Rac avaient pourtant bien entamer la partie, imaginant sans doute rééditer le succès des Arènes. Il aurait fallut passer un palier pour arriver à battre chez elles, les demi-finalistes de l’an dernier. En attendant, les Dragonnes restent dans la course : en se défaisant tour à tour de Sävehof puis de Leipzig, tout se jouerait au goal-average qu’il faudra donc surveiller. Mais on l’a souvent vu par le passé : être au pied du mur leur donne des ailes.

IK Sävehof  – HC Leipzig : 30-23 (14-13)

On ne les arrête plus : Oden, Alm et Sand ont visiblement trouvé la faille face aux Allemandes de Leipzig, prenant ainsi inévitablement la deuxième place du groupe C. Bénéficiant des encouragements du public, les Suédoises arrivent là où on ne les attendait pas : une victoire contre Metz les expédierait parmi les 8 meilleures équipes d’Europe …

1. RK Krim Mercator 6 pts (+17 buts)
2. IK Sävehof 6 pts (7)
3. Metz Handball 2 pts (-8)
4. HC Leipzig 2 pts (-16)

Groupe D

Larvik – Balonmano Bera Bera : 29-21 (15-9)

« Nous sommes peu, mais nous sommes forts » déclarait Ole Gustav Gjestad, aux prises avec l’équipe nationale dans laquelle on retrouve plusieurs de ses joueuses. Larvik s’invite au second tour en maîtrisant Bera-Bera, mais à quel prix ? Plusieurs joueuses blessées, d’autres sollicitées pour les stages de préparation aux championnats du Monde … La suite de la saison inquiète le coach norvégien. En face, les Basques n’ont pas à rougir de leur performance cependant, à la lutte avec les meilleures équipes du monde, elles ont montré de belles choses.

HC Podravka Vegeta – WHC Vardar SCBT : 17-35 (10-16)

Une formalité pour Skopje qui rend la même copie qu’à l’aller. Trop jeunes, trop inexpérimentées ? Les Croates n’auront pas existé dans cette compétition. Privé de Pineau, Skopje aura profité de ses deux autres Françaises, Amandine Leynaud et Siraba Dembele. La dream-team macédonienne s’invite au tour principal : le match contre Larvik décidera donc de l’avenir de l’équipe … Le moment d’établir une stratégie ?

1. Larvik 7 pts (+34 buts)
2. WHC Vardar SCBT 7 pts (+35)
3. HC Podravka Vegeta 2 pts (-36)
4. Balonmano Bera Bera 0 pts (-33)

Comments are closed.