My Twitter Feed

mardi 8 octobre 2013

PUBLICITÉ

LDC Handball – Première journée

Les finalistes de la saison dernière ont démarré cette nouvelle édition de la Ligue des Champions de la meilleure des façons. Alors qu’on attendait Metz ou Ferencváros à un meilleur niveau, la logique est dans l’ensemble respectée. Grosse frayeur malgré tout pour le Vardar Skopje qui devra montrer davantage s’il veut espérer atteindre le top 8.

Groupe A

Györi Audi ETO KC – Hypo Niederösterreich : 41-22 (21-11)

Le champion en titre envoie un signal fort, dès cette première journée en humiliant d’entrée de jeu les tenantes de la coupe des vainqueurs de coupes. Blessée à la fin de l’été, Anita Görbicz faisait son grand retour aux côtés de la nouvelle recrue du club, la star monténégrine Katarina Bulatović : elles n’ont laissé aucune chance aux Brésiliennes, attaquées sur tous les fronts. Malgré un très bon match d’Alexandra Do Nascimento, les joueuses d’Hypo se sont laissées dépasser dès les premières minutes par une équipe hongroise qui a la ferme intention de garder son trophée.

Thüringer HC – HCM Baia Mare : 36-29 (18-15)

On attendait Baia Mare un peu au dessus après son exploit lors des qualifications (élimination de Viborg et de Team Tvis Holstebro). Portées par leur public et renforcées par Alexandrina Cabral Barbosa, les Allemandes ont mis à mal la défense roumaine, qui n’a jamais vraiment réussi à suivre le rythme imposé. La jeune Sonja Frey, meilleure marqueuse du match, est à surveiller : avec 10 buts inscrits, elle pourrait être décisive dans la lutte pour la deuxième place du groupe.

Groupe B

FC Midtjylland – FTC-Rail Cargo Hungaria : 32-23 (16-11)

Grosse performance des Danoises qui s’offrent Ferencváros, sérieux prétendant aux phases finales. Efficaces à 9m, les locales ont surtout bénéficié d’une prestation exemplaire de Sabine Englert dans les buts. En face, les Hongroises n’y étaient pas, un manque de concentration général a terni la qualité des prestations de Tomori et Pena qui pourrait être le joker qui a manqué l’an dernier à Fradi pour atteindre les demi-finales.

Budućnost – MKS Lublin : 31-19 (16-8)

Jouer un premier match de Ligue des Champions à la Morača n’était sans doute pas le baptême rêvé pour les néophytes de Lublin. Entre une Clara Woltering des grands jours et une base arrière impressionnante (Neagu, Dalby, Knežević), la jeune équipe de Budućnost n’a pas laissé de répit aux Polonaises qui se sont malgré tout accroché pendant les 20 premières minutes.

Groupe C

Metz Handball – HC Leipzig : 22-23 (11-13)

Mauvaise opération à domicile pour les Messines qui s’inclinent d’un but dans un match qu’elles ont laissé filer. Privées d’Ekaterina Andryushina, les joueuses de Sandor Rac n’ont pas su imposer leur jeu et ont payé au prix fort un début de seconde période catastrophique où elles ont encaissé un 7-1 de la part des Allemandes. Un sursaut d’orgueil, la marque de fabrique des Dragonnes, a malgré tout sauvé les meubles en les ramenant à un but de leurs adversaires au coup de sifflet final.

RK Krim Mercator – IK Sävehof : 36-28 (14-12)

A l’image de leur saison passée, les débuts sont poussifs pour le Krim Mercator : en plus de l’absence de Jelena Grubišić et de Carmen Martin, l’équipe a connu quelques arrivées au cours de l’été. Sävehof a profité d’un manque de cohésion des Slovènes pour s’accrocher au score pendant la quasi-totalité du match. Seuls les efforts solitaires d’Andrea Penezić ont réussi à tenir son équipe à flots et à stopper les Suédoises : ce groupe C pourrait bien être le plus incertain.

Groupe D

Larvik – HC Podravka Vegeta : 34-18 (17-7)

Match de gala pour Larvik, finaliste malheureux, qui n’a pas laissé la moindre chance à la jeune équipe Croate. Malgré la bonne prestation de Vesna Milanović-Litre, Podravka s’est heurté à une défense efficace et à une Linn-Kristin Riegelhuth inspirée (12 buts). Si Nora Mørk est de nouveau proche de son meilleur niveau, Larvik perd sa gardienne emblématique, Cecilie Leganger, qui souffre d’une déchirure au tendon d’Achille : elle ne sera pas de retour avant plusieurs mois.

Balonmano Bera Bera – WHC Vardar SCBT : 19-23 (8-12)

Sans doute le match le plus surprenant de ce premier week-end : les stars du Vardar Skopje n’ont jamais réussi à complètement éclipser les Basques de Bera Bera qui ont montré une combativité intéressante, à l’image de l’ailière gauche Matxalen Ziarsolo ou de la gardienne Ana Temprano Fernandez. A l’image de Valcea l’an dernier, la dream-team macédonienne a peiné à créer un jeu d’équipe et sa victoire tient surtout à une défense rugueuse et à des actions individuelles. Les combinaisons intéressantes proposées par le duo Lekić-Radičević risquent de ne pas suffire face à des équipes du calibre au-dessus.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :