lundi 11 novembre 2013

PUBLICITÉ

LDC Handball – Cinquième journée, le résumé

Malgré sa victoire, Metz est éliminé de la LDC mais sera reversée en Coupe des Coupes à l’issue de la dernière journée. Ça passe pour les favoris que sont Győr, Krim et Skopje. Entre Ferencvaros et Buduscnost, il y en a un des deux qui restera sur le carreau.

Pas de surprise dans le groupe D où la dernière journée décidera du vainqueur. C’est quasiment fini pour Thüringer dans le groupe A; Hypo n’est toujours pas qualifié mais Baia Mare est condamné à l’exploit. Dans le groupe B, Ferencváros a laissé passer sa chance : l’avantage sera à Budućnost qui évoluera à domicile pour le match décisif. Enfin dans le groupe C, c’est la grande désillusion pour Metz qui se voit sortir de la compétition alors que la victoire était là face à Leipzig …

Groupe A 

Hypo Niederösterreich – Győri Audi ETO KC : 27-28 (11-14)

Les Autrichiennes se sont accrochées jusqu’au bout dans un match serré face aux qualifiées hongroises. Autour d’Alexandra Do Nascimento, meilleure buteuse à ce stade de la compétition, Hypo a bien failli profiter d’une équipe de Győr qui avait préféré reposer ses cadres (dont Løke et Amorim, légèrement blessées). La victoire de Győr n’est pas aussi nette qu’à l’habitude mais aura permis à la jeune maman Ágnes Hornyák (7 buts) de montrer qu’il faudrait compter avec elle cette saison. Il faudra encore une victoire en Allemagne, face à Thüringer pour permettre à Hypo d’atteindre le tour suivant.

 HCM Baia Mare – Thüringer HC : 20-19 (10-11)

C’est un Baia Mare revanchard qu’on a retrouvé à domicile : dans un match haletant, Luciana Marin (10 buts) a tiré ses coéquipières vers la victoire. L’opération est très mauvaise pour Thüringer qui devra venir à bout d’Hypo (avec plus de 6 buts d’écart) pour espérer une qualification. L’avenir n’est pas plus rose pour Baia Mare qui s’attaquera à Győr.

1. Györi Audi ETO KC (qualifié) 10 pts (+47 buts)
2. Hypo Niederösterreich 4 pts (-12)
3. HCM Baia Mare 4 pts (-20)
4. Thüringer HC 2 pts (-15)

Groupe B

FTC-Rail Cargo Hungaria – FC Midtjylland : 25-26 (10-13)

Ca s’est joué sur le fil, dans la confusion la plus totale : venues pour gagner, les Danoises n’ont pas fait dans la dentelle pour se qualifier en Hongrie. Sans cesse huées par des tribunes survoltées, l’équipe de Nycke Groot, impeccable dans un match qui a moins sourit aux Troelsen ou Thorsgaard, ont impressionné. Depuis le début de la compétition, on reconnaît difficilement l’équipe de Ferencváros qui s’était arrêtée aux portes de la demi-finale, l’an dernier. Avec seulement 4 réalisations, Tomori est passée à côté et devra montrer mieux, aux côtés de Nerea Pena pour espérer atteindre le tour suivant.

MKS Lublin – Budućnost : 22-30 (12-13)

Sans problème pour Budućnost, un cran au dessus du petit poucet polonais. L’équipe de Dragan Adžić se construit doucement autour de Cristina Neagu, Milena Knežević et Camilla Dalby : il leur faudra vaincre les hongroises du FTC avant de prétendre pouvoir jouer dans la cour des plus grandes. Certainement le match qu’il ne faudra pas manquer : ces deux équipes étaient favorites, il n’y en aura qu’une au tour principal.

1. FC Midtjylland (qualifié) 8 pts (+6 buts)
2. Budućnost 6 pts (+23)
3. FTC-Rail Cargo Hungaria 6 pts (+9)
4. MKS Lublin 0 pts (-38)

Groupe C

IK Sävehof – RK Krim Mercator : 25-25 (16-13)

Un match nul qui arrange tout le monde. Sävehof sera sûrement LA surprise de cette édition 2013/2014 : éliminées sans ménagement l’an dernier, l’équipe a su tirer le meilleur d’elle-même dans un groupe qui était certainement l’un des plus accessibles. Autour de Mavsar et Penezić, Krim se cherche, mais au vu de la qualité de l’effectif, c’est une toute autre équipe qu’on pourrait voir en début d’année prochaine.

HC Leipzig – Metz Handball : 22-25 (10-11)

Contrat rempli pour les Messines avec une victoire et 3 buts d’avance à Leipzig : malheureusement, le nul entre Sävehof et Krim les prive automatiquement de tour principal. Le Metz Handball se réserve malgré tout la troisième place du groupe et sera reversé en Coupe des Vainqueurs de Coupes. Il y a des regrets à avoir : les Dragonnes ont su museler Müller, habituelle buteuse adverse et le retour fracassant d’Ekaterina Andryushina (7 buts) ne laisse présager que le meilleur pour la suite. Metz paye ici son mauvais début de compétition mais sauve les meubles en poursuivant son rêve européen en C2. Et avec un peu de chance, elles y retrouveront Fleury et Dijon pour augmenter les chances d’une victoire française.

1. RK Krim Mercator (qualifié) 7 pts (+17 buts)
2. IK Sävehof (qualifié) 7 pts (7)
3. Metz Handball 4 pts (-5)
4. HC Leipzig 2 pts (-19)

Groupe D

HC Podravka Vegeta – Larvik : 19-24 (8-8)

Larvik a sans doute connu des jours meilleurs. Vainqueur avec 16 buts d’avance en deuxième journée, on l’attendait un niveau au-dessus pour battre la modeste équipe de Koprivnica. Un peu ailleurs, les Norvégiennes se sont contenté du minimum : l’occasion pour Nora Mørk, cependant, de montrer que ses deux saisons blanches n’ont entamé ni sa motivation, ni sa rage de vaincre. Il leur faudra cependant hausser leur niveau de jeu pour ne pas perdre la face contre Skopje en dernière journée.

WHC Vardar SCBT – Balonmano Bera Bera : 30-20 (15-7)

Promenade de santé pour Skopje qui pourrait payer par la suite des matchs d’un niveau trop faible pour une équipe qui ambitionne d’atteindre les demi-finales. Matxalen Ziarsolo, toujours excellente, n’aura pas pu faire grand chose aux côtés des siennes face à l’armada macédonienne (même privée d’Allison Pineau) qui se construit au fil des matchs. Skopje est attendu au tournant : battre Larvik dès la semaine prochaine pourrait être un signal déjà très fort.

1. WHC Vardar SCBT (qualifié) 9 pts (+45 buts)
2. Larvik (qualifié) 9 pts (+39)
3. HC Podravka Vegeta 2 pts (-41)
4. Balonmano Bera Bera 0 pts (-43)

Comments are closed.