vendredi 5 septembre 2014

PUBLICITÉ

Jérémy Roussel : « Je bénéficie du travail de Sandor Rac et Sébastien Gardillou »

Arrivée du Handball Masculin après avoir dirigé Aix en Provence, Jérémy Roussel semble avoir trouvé à Metz un club qui lui convient, et que ses prédécesseurs ont structuré pour lui.

Jérémy Roussel vous entrez de plein pied dans le handball féminin, quelles sont vos premières impression sur Metz, le club, la ville et le hand féminin ?

Sur la ville de Metz, je découvre une ville charmante qui a mon sens sous coté. L’environnement y est très agréable ce qui ne gâche rien. Concernant le club, je ne vois pas ce que je peux dire, c’est un patrimoine prestigieux sur la planète du handball féminin. C’est un club qui a une qualité de travail exceptionnelle pour le handball.

Vous arrivez derrière Sandor Rac qui a construit le palmarès du club, quelle va être la touche Jérémy Roussel pour apporter quelques chose en plus ou quelques chose de différent ?

C’est toujours très difficile d’arriver derrière quelqu’un qui a obtenu des titres. Quand on est coach c’est toujours plus facile d’arriver dans une situation délicate parce qu’en général, on ne peut que faire mieux. Donc là la pression est double ! Donc oui Sandor a apporté des titres mais j’ajouterai Sébastien Gardillou (entraineur actuel de l’OGC Nice et du Metz Handball de 2010 à 2012) qui a amené de la structuration dans ce club donc je bénéficie aussi du travail de mes deux collègues précédents. Je vais donc essayer d’être digne de leur travail. Quant à ma touche personnelle, ce n’est pas trop à moi d’en parler vous le verrez au fur et à mesure. En tout cas l’essentiel pour moi et en tout cas mon plaisir n’est pas d’apporter une touche, c’est de faire en sorte que des joueuses différentes, de cultures différentes, d’âges différents, s’accordent ensemble pour concrétiser un projet et réaliser les ambitions du club.

Quelle seront ces ambitions cette saison ? Remporter au moins un titre et aller le plus loin possible en Ligue des Champions ?

Evidemment ! Même s’il y a beaucoup de prudence et d’humilité de la part de tout le club, tout le monde a envie de gagner les compétitions dans lesquels on s’engage. Maintenant le championnat est très homogène, toutes les équipes se sont renforcées, c’est difficile de dégager un favoris ou en tout cas de se positionner comme tel. Ce n’est pas de la fausse modestie c’est de la réalité, le championnat va être très dur et la compétition n’en sera que plus intéressante.

La fiche du Metz Handball :

Club créé en 1966
2013/2014 : Champion LFH (1er saison régulière, vainqueur des play-offs)

Transferts :
Arrivées : Aucune
Départs : Marie Prudhomme (Nantes), Barbora Ranikova (AS Cannes, D2F), Sandor Rac (Entraîneur, Le Havre)

Poster un commentaire