vendredi 14 septembre 2012

PUBLICITÉ

Jean-Marie Sifre (Issy-Paris) : « On a visé une totale stabilité »

Alors qu’Issy-Paris Hand reprend son championnat ce samedi à midi contre Metz pour le premier gros choc de la saison, son président Jean-Marie Sifre est revenu sur les enjeux du club en cette année chargée.

Une nouvelle saison se profile pour Issy avec deux gros challenges pour votre club, deux compétitions que vous allez organiser : le tournoi Wild-Card de la Ligue des Champions et la Coupe de la Ligue, une grosse saison donc en perspective…

Oui d’abord, je voudrais rectifier, on dit Issy-Paris. Nous sommes ici dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris, nous nous considérons comme le club parisien, et plus encore le club francilien du handball féminin de haut niveau. Donc oui on organise ce tournoi de qualification qui nous donnera, ou pas, l’accession à la Ligue des Champions. Mais pour cela, il faut terminer premier. Les deuxièmes et troisièmes de ce tournoi à trois équipes seront reversés en Coupe des Coupes. Ce qui reste de toute façon une belle compétition à jouer.

Et cette Coupe de la Ligue que vous allez organiser ? Vous disiez en conférence de presse que c’est la première fois qu’elle allait se dérouler à Paris, à Coubertin. On imagine donc que vous souhaitez attirer du public et bien figurer ?

Oui bien sûr, on l’organise donc on a envie de la gagner. Maintenant on n’a pas un gros effectif, c’est en février, tout va dépendre du rythme des matchs. Si on joue la Champions League, les matchs seront tous les trois jours. Donc là ce sera compliqué d’arriver frais pour la Coupe de la Ligue. Et si on joue la Champions League, avec le championnat, la Coupe de France et la Coupe de la Ligue, il faudra je pense qu’on fasse des choix. En tout cas, on l’organise pour la gagner, c’est une certitude.

Vous parliez de votre groupe, il n’y a pas eu beaucoup de mouvement. Vous avez choisi de miser sur la stabilité à Issy-Paris ?

Oui on a visé la totale stabilité puisqu’on a gardé 100% de notre effectif avec une seule recrue qui est une arrière droite gauchère monténégrine, donc Vice-Championne Olympique bien qu’elle n’est pas joué puisqu’elle était numéro 15 donc réserviste, Jasna Toskovic . Dont on espère et attend beaucoup.

Il y aussi le retour d’Armelle Attingré dans les buts, c’est presque une recrue puisqu’elle n’a joué qu’une demi-saison. On peut dire qu’avec Mayssa Pessoa vous disposez d’un duo de gardiennes parmi les meilleurs du championnat ?

Effectivement avec les départs à l’étranger d’Amandine Leynaud et Cléopâtre Darleux, on a chez nous une internationale brésilienne et une internationale française, on doit effectivement avoir une des plus belles paires de gardiennes. Elles s’entendent bien et travaillent ensemble, donc c’est une très bonne chose pour nous.

Comments are closed.