lundi 4 mai 2015

PUBLICITÉ

Coupe des Coupes – Fleury remporte la première manche

Face à une équipe que Frédéric Bougeant qualifie avant la rencontre de TOP 6 européen, Fleury a su s’imposer face à une grande équipe d’Europe pour remporter la finale aller de Coupe des coupes à domicile.

D’entrée, les Panthères butent sur la défense danoise en début de rencontre avant de revenir par l’inévitable Alexandrina Cabral Barbosa, grâce notamment à un fabuleux tir de loin en haute altitude au-dessus de la défense. S’en suit un premier quart d’heure plus équilibré où les deux équipe se tiennent ensuite au score, avec un léger avantage pour le FC Midtjylland. La « Barbosa dépendance » fait effet et après ce 1er quart d’heure, l’espagnole a marqué à elle seule plus de buts que ses équipières réunies. Midtjylland profite d’un pénalty transformé par son internationale néerlandaise Cornelia Groot pour reprendre deux buts d’avance et c’est le moment que Fred Bougeant choisit pour son premier temps mort (20e) afin de recadrer se filles défensivement, et de leur demander d’écarter le jeu offensif.

Barbosa crée encore un exploit pour servir Laura Kamdop, toujours difficile à bouger en position de pivot, puis un « chabala » de Tounkara gardent les Panthères dans le match. Malgré cela, Fleury a extrêmement de mal à trouver des décalages en attaque et doit s’en remettre aux exploits de son internationale espagnole encore une fois très en jambes et qui, après un tir de loin manqué, laisse la possibilité aux danoises de prendre trois buts d’écart. Mais Barbosa en a vu d’autre et remet son équipe dans le match par un combo interception-but à l’arraché qui envoie une danoise sur le banc pour 2 min avant que Beatriz Fernandez n’égalise sur une contre-attaque par une belle feinte de corps. Grâce à un raté danois, Fleury a l’occasion de passer la mi-temps avec un but d’avance mais Fernandez trouve la gardienne allemande du FC Midtjylland Sabine Englert et les Panthères rallient les vestiaires à égalité (11-11).

Le réveil des Panthères

Si Darly Zoqbi de Paula semble mieux revenue dans sa cage en début seconde période (2 arrêts successifs), elle ne peut empêcher les danoises de prendre 2 buts d’avance. Mais son équipe commence à fermer et surtout à faire douter le FC Midtjylland. Barbosa, puis Kamdop, puis Niombla puis Marta Mangué donnent pour la première fois 3 buts d’avances aux Panthères (17-14). Ce qui a le don d’énerver la coach suédoise du club danois, Helle Tomsen, qui pose illico un temps-mort (11e) pour allumer ses filles à la façon d’Evgueny Trefilov (le coach russe célèbre pour ses gueulantes).

Malgré une 2e exclusion assez incompréhensible pour Gnonsiane Niombla, Fleury continue son travail défensif incessant. Dès sa rentrée, l’internationale française commet une nouvelle faute et après une hésitation de l‘arbitre, elle reprend une nouvelle fois 2 minute synonyme d’exclusion définitive. Frédéric Bougeant doit donc prendre un temps mort afin de gérer ses 2 buts d’avance et son infériorité numérique. Les danoises ne sont pas arrivées en finale par hasard, et les multiples arrêts de jeu (dont une sur blessure finalement sans gravité pour Laura Kamdop) leur profitent et elles recollent au score pour osciller ensuite entre 1 et 2 buts de retard (21-20 à la 23e).

Cela n’empêche pas Fleury de bien gérer sa fin de match et après un dernier temps-mort (27e), la consigne est claire : on ne prend pas 2 min et on essaie d’en infliger en allant provoquer des 1 contre 1. Fleury va faillir dans cette mission mais préserver son avantage jusqu’au bout. Un but sur coup franc direct après le buzzer pour les danoises leur permettent néanmoins de mieux envisager le retour (23-22).

La réaction de Frédéric Bougeant (au micro de Ma Chaîne Sport) :
« On a le sentiment d’avoir battue une équipe du haut niveau international mais on est encore arbitré comme une petite équipe, c’est dommage. Le carton rouge de Niombla ne nous permet pas de mettre en place ce qu’on voulait faire. On a un but à conserver au Danemark, la pression sera sur l’adversaire. Ça fait 3 semaines qu’on travail, maintenant on a une semaine pour faire les derniers réglages. »

Comments are closed.