lundi 3 février 2014

PUBLICITÉ

Coupe des Coupes – Fleury, premier qualifié pour les quarts

Comme à l’aller, Fleury peut féliciter son incroyable gardienne, Darly Zoqbi de Paula tout simplement monstrueuse face à une jeune équipe de Veszprém qui s’est accroché jusqu’au bout (17-21).

Manon Houette : un vrai festival

En arrachant deux ballons aux Fleuryssoises, Dalma Vesztergombi a donné le ton dès le départ : écrasées à l’aller (33-22), les Hongroises étaient déjà hors jeu mais entendaient bien profiter du cadre pour acquérir quelque expérience supplémentaire. Face à un Fleury déjà projeté sur son prochain match (Mangué ne sera jamais rentrée), les jeunes pousses de Veszprém ont réussi à rester au contact pendant les 10 premières minutes, surprenant la défense adverse à 9m. Pourtant, incapables de fermer l’aile gauche, elles vont souffrir sous les tirs de Manon Houette, irréprochable durant ses 30 minutes de jeu (7/8). Le score à la pause reste cependant mesuré : plus efficace qu’à l’aller, la défense hongroise parvient à contenir les actions offensives d’un Fleury peu entreprenant (9-13).

Une gardienne brésilienne insolente de réussite

56% : c’est sur une statistique hallucinante que Darly Zoqbi de Paula termine ce match. Déjà décisive à l’aller, elle assoit son statut de meilleure gardienne du championnat en sortant 22 des 49 tirs hongrois. Si ce sont les arrières qui ont le plus subi (Szimonéta Planéta et Eszter Tóth), à 9m ou lors des pénaltys, Orsolya Pelczéder n’est pas en reste puisqu’en 5 tentatives, elle n’a jamais trouvé d’ouverture de son aile. Sans ça, peut-être Veszprém aurait-il eu une chance de revenir en deuxième période : en infligeant un sérieux 4-0 à leurs hôtes, elles revenaient ainsi à un but (13-14) à la 38ème minute. Sans conteste bien au-dessus, les Panthères n’ont eu qu’à réajuster leur défense pour se mettre à l’abri : loin d’être décisif, ce match aura permis à Fred Bougeant de faire travailler la totalité de son groupe en vue des prochaines échéances. En quarts de finale, l’adversaire risque bien d’être d’un tout autre calibre …

Veszprem Barabas Dunatakarek KC – Fleury Loiret Handball : 17-21 (9-13).

Salle du Bois Joly (Saran, France), 1200 spectateurs.

Veszprém : Bettina Pásztor (1/7), Zsófi Szemerey (9/23), Rebeka Györkös (0/1) – Dalma Vesztergombi (4/9), Szimonéta Planeta (3/12), Eszter Tóth (3/11), Gabriella Tóth (3/8), Bianka Takács (2/3), Ivett Kurucz (1/2), Dóra Horváth (1/1), Vanda Gulyás (NE), Vanessza Hajtai, Zsófia Kiskartali (0/1), Viktória Kokas, Nikolett Marincsák, Orsolya Pelczéder (0/5). Suspensions : 2 x 2 min. Entraîneur : Kalman Róth.

Fleury : Marion Callave (NE), Darly Zoqbi de Paula (22/39) – Manon Houette (7/8), Audrey Bruneau (3/4), Nelle Carla Alberto (2/7), Beatriz Fernandez Ibanez (2/5), Karolina Siodmiak (2/5), Ionela Stanca (2/3), Laura Kamdop (1/2), Marta Lopez Herrero (1/2), Gnonsiane Niombla (1/2), Koumba Cissé, Jennifer Issifou, Marta Mangué Gonzales (NE), Camille Rassinoux (0/2), Maakan Tounkara. Suspensions : 4 x 2 min. Entraîneur : Frédéric Bougeant.

Eszter Tóth (Veszprém) : « Nous avons fait un meilleur match aujourd’hui, surtout en défense. Sur la fin, on était fatiguées, essentiellement parce que le niveau de nos adversaire est supérieur au notre. La gardienne adverse était vraiment infranchissable et notre attaque assez faible mais c’était une bonne expérience et l’ambiance était au rendez-vous : je suis vraiment contente d’être venue jouer ici. »

Gnonsiane Niombla (Fleury) : « On savait que ça allait être un match compliqué dans le sens où elles allaient pas accepter de perdre de 11 buts sur le deuxième match. On a eu un arbitrage assez âpre, on a pas su s’adapter : on ne marque que 21 buts, on en a rarement aussi peu marqué mais on en prend que 17, ça peut être une satisfaction. Darly nous a fait encore pas mal d’exploits ce soir … »

Poster un commentaire