vendredi 22 février 2013

PUBLICITÉ

CDL Handball : les réactions après les demies

Après les demies-finales de la Coupe de la Ligue Féminine de Handball, dont vous pouvez retrouver tous les résultats ici, retrouvez les réactions des principaux acteurs de ces rencontres.

Frédéric Bougeant, Coach Fleury :
« Depuis un petit moment on pense au match de Toulon, match important pour nous. Moi je veux féliciter les joueuses pour leur prestation d’hier. Aujourd’hui, malgré la fatigue, on a cherché mais on a pris très cher. Je pense à un bon moment de préparation pour jouer un gros match de championnat derrière. (…) On sort d’une période où on a souffert, c’est compliqué quand vous avez autant de joueuses sur le côté, on a une équipe qui est très très jeune. (…) On a manqué de lucidité, on a aussi manqué d’expertise. On est encore en phase d’apprentissage l’objectif ça reste la fin de la saison. L’objectif c’est 2ème ou 3ème pour être prêt à jouer en 1/4 de finale (NDLR : des Plays-offs du Championnat). On est dans la dernière ligne droite, j’espère que je vais récupérer un peu de blessées pour se préparer tranquillement. »

Olivia Vaïtanaki, Fleury :
« C’était un match fort, après la belle prestation qu’on a faite hier c’est décevant. Y’a encore du travail. On savait que ça allait être difficile parce qu’enchaîner les matchs c’est un peu difficile, surtout après le match qu’on a fait hier avec une bonne dose d’énergie. Là c’était un petit peu dur, faut garder le côté positif. On pensait pas être là pour la deuxième journée. Faut que tout le monde retrouve sa place, qu’on intègre les nouvelles joueuses, on a un mois pour un peu tout faire, pour qu’on soit en forme pour les play-off. C’était quand même un match de travail, faut pas tirer sur les organismes. »

Marion Callavé, Fleury :
« C’est dur. On a fait une belle perf hier contre Metz. On était complète en attaque, en défense et là on tourne à 10/11 joueuses, refaire un match de haut niveau parce qu’on avaient des engagements ce soir, c’est compliqué. On est quand même limitée parce qu’on travaille beaucoup depuis que nous avons des blessées pour récupérer un peu de jeu comme on avait plus ou moins en première partie de saison. C’est vrai qu’il y a l’arrivée de notre hollandaise, depuis peu, qu’il faut intégrer et c’est pas évident. Nîmes ça déroule depuis la reprise, elles sont en confiance, elles ont leur jeu, pas de problème de blessures. On a laissé un peu trop d’énergie hier, notre match de référence. On n’était pas préparée non plus à la compétition à venir, faire 3 jours. Hier c’était vraiment travaillé, faire un bon match complet. On a mis d’entrée de jeu notre hollandaise alors qu’on s’était entraînées qu’une seule fois avec elle.

C’est décevant de passer de la lumière à l’ombre. Le match le plus important c’est celui du championnat. J’aimerai bien qu’on réitère la performance d’hier.

On va avoir un gros match à faire contre Toulon. Va falloir qu’on se retrouve bien parce qu’elles sont au pied du mur, elles sont pas à l’abri non plus. Nous ce dont on a besoin, c’est d’aller chercher les demi-finales pour avoir le moins de match à faire possible pour être plus tranquille.

Après c’est vrai qu’il y a Metz, je pense qu’elles vont vouloir prendre leur revanche. C’est pas une humiliation mais elles ne s’y attendaient vraiment pas. »

Manon Houette, Fleury :
« On est un peu déçues. On est déçue parce qu’avec le match qu’on a fait hier, on avait un petit espoir. Maintenant on est partie pour la coupe, on va jouer ce qu’on a à jouer. On est dans une phase de travail. L’objectif c’est le championnat. On sait ce qu’on sait faire, on sait ce qu’on sait pas faire. J’espère qu’on va être bien partie que maintenant l’objectif c’est Toulon. »

Arnaud Gandais, Coach Issy-Paris :

« L’Objectif il est atteint, on voulait au moins faire les 3 jours. Quand on a une finale et qu’on est chez soi, on a intérêt de bien figurer. Mettre tout ce qu’on a dans le ventre même si Nîmes à plus de banc. »

Charlene Clavel, Nîmes :

« On aurait préféré tomber sur Le Havre. On a déjà joué contre elle la semaine dernière et on avait gagné. Issy se défend solidement et elles sont chez elles mais on est imbattable. Physiquement on tient la route, on a fait un gros travail pour cette période maintenant faut continuer sur cette dynamique. »

Comments are closed.