dimanche 5 janvier 2014

PUBLICITÉ

CDF Handball : la LFH passe, sauf Besançon

Handball - UMB-B - Union Mios Biganos-Bègles - Alexandra Lacrabère

Ce week-end avaient lieu les 8èmes de finale de la Coupe de France, si les Club de LFH qui étaient engagés contre des équipes de divisions inférieures s’en sont sortis, ce n’est pas le cas de Besançon, surpris par les franciliennes de St Maur, club de N1.

Stella Sports Saint Maur Handball 30 – 27 Es Besançon Féminin

Il y aura une confrontation 100% Franciliennes en quart de finale de la Coupe de France Nationale féminine de handball. Ce dimanche après-midi avait lieu dans les travées de Bercy le tirage au sort des quart avant même la fin des 8es. Et la Stella Saint-Maur, club de Nationale 1, aura l’occasion de défier Issy-Paris au tour prochain.

Les joueuses du Val de Marne se sont en effet imposées ce week-end 30 à 27 contre Besançon, pensionnaire de LFH, créant la seule vraie surprise de ces huitièmes de finale. Ce sont d’abord les équipières de la gardienne brésilienne Karen Gadelha, ex IPH et qui retrouvera ses ex-partenaires donc très bientôt, qui démarrent le match menant rapidement 6-2 avant de subir un trou d’air et de voir les joueuse Doubistes revenir notamment grâce à un excellent début de partie de Moniky-Carla Novais Bancilon. Après avoir repris 3 buts d’avance, Saint-Maur est à nouveau victime d’un mauvais moment et finalement, Besançon mène à la mi-temps (14-16). Mais 10 minutes creuses en seconde mi-temps vont être fatales aux joueuses de Camille Combe. Entre la 37e et la 47e minute, la Stella refait son retard puis passe devant pour ne plus lâcher le leadership jusqu’à la fin du match, ponctuant la marque au buzzer. C’est une cruelle désillusion pour Besançon et un véritable exploit pour Saint-Maur.

Ça passe pour Metz, Le Havre, l’UMB-B, Fleury et Nice.

Merignac Handball 26 – 32 Metz Handball
Hbc Brest Penn-Ar-Bed 23 – 27 Havre Athletic Club
Hbc St Amand Les Eaux Porte Du Hainaut 29 – 40 Us Mios Biganos Begles
Asul Vaulx En Velin 25 – 33 Fleury Loiret Handball
A.S.Cannes Hb 24 – 28 Ogc Nice Cote D’azur Handball

Metz en déplacement à Mérignac contre une équipe de 2ème division s’est logiquement imposé grâce notamment à un trio Paule Baudouin-Marie Prudhomme-Kristina Lisevic auteur de 16 des 32 buts messins. Et ce malgré un début de match plutôt serré qui avait vu les girondines tenir tête au tenant du titre (13-14 à la mi-temps).

Ça passe aussi pour Le Havre qui était en déplacement à Brest dans les reliques de l’ex-club d’Arvor 29 qui s’appelle désormais Brest Penn-Ar-Bed (N1F), toujours entraîné par Laurent Bezeau et à l’effectif qui ferait pâlir bien des clubs de D2 (Pidpalova, Perreira et Filipovic notamment). Appliquée, les normandes n’ont jamais été menées durant cette rencontre et verront donc les quarts-de-finale.

Les nordistes de Saint-Amant ont eu beaucoup plus de mal à maitriser l’Union Mios Biganos Bègles qui rentre de sont déplacement avec le carton du week-end et 11 buts pour la seules Alexandra Lacrabère, apparemment bien remise de son Mondial 2013 en demi-teinte.

Avec 12 buteuses différentes dont 6 buts pour la seule Audrey Bruneau, Fleury n’a pas été surpris par Vaulx-en-Velin et a logiquement mené tout le match contre la modeste équipe de Nationale 1.

Dans le derby de la Côte d’Azur, Nice pensionnaire de LFH s’est logiquement imposé contre son voisin de l’AS Cannes, 5e de D2F. Une rencontre serrée jusque dans les 10 dernières minutes où l’expérience du haut niveau à permis au Aiglonnes de faire le trou par deux fois et passer de 21 partout à 28-24 à la fin de la rencontre.

Deux victoire à l’extérieur pour les confrontations 100% LFH

Toulon/Saint-Cyr Var Handball 21 – 32 Issy Paris Hand
Handball Cercle Nimes 22 – 27 Nantes Loire Atlantique Hb

Si la victoire d’Issy-Paris Hand n’est qu’une demi-surprise, le différentiel du score l’est lui totalement. 11 buts d’écarts, entre deux clubs de LFH c’est assez conséquent, surtout lorsque de Toulon jouait à domicile. Les 8 buts de Karolina Zalewski n’y sont pas pour rien. Notamment entre la 4e et la 12e minute où Toulon n’a pas marqué un seul but et en encaissant 5, passant de 3-2 à 7-3. En seconde période, les parisiennes maintiennent leur avance notamment en infligeant trois fois une série de 3-0.

Les galères continuent pour le HC Nîmes qui après une première partie de saison délicate, reprend sur le même rythme en s’inclinant de 5 buts à domicile contre Nantes.

Résultat et tirage complets de quarts

Comments are closed.