dimanche 26 janvier 2014

PUBLICITÉ

CAN 2014 – La Tunisie sur le toit de l’Afrique

Eprouvées par leur match de la veille (31-30 face à l’Angola, après prolongations), les Tunisiennes ont souffert face à un Congo Démocratique emmené par la Toulonnaise Christiane Mwasesa. Elle ont su prendre l’ascendant dans le money-time pour enfin s’imposer comme nouvelles reines de l’Afrique (23-20).

Des Congolaises bien plus fraîches

Le plus dur semblait avoir été fait la veille : en sortant l’Angola, les Tunisiennes mettaient fin à ses 15 ans de règne sans partage sur le handball africain. C’est donc en confiance mais marquées que les co-équipières de Mouna Chebbah se sont présentées devant un public tout acquis à leur cause. Avec un match plus simple au tour précédent (28-23 face à l’Algérie), les Congolaises ont réussi à imposer leur jeu physique, qui leur a notamment permis de pointer en tête à la pause.

Incapables de stopper l’intenable Christiane Mwasesa, les Tunisiennes ont souffert en première période, malgré une excellente Asma Elghaoui. Souvent trouvée au pivot ou sur la contre-attaque, la Nîmoise a su s’imposer pour combler les difficultés de la base arrière. Un exercice dans lequel de son aile, Rafika Marzouk, l’héroïne de la veille a également brillé. En inscrivant sur le buzzer, le pénalty de l’égalisation, la Nantaise avait tout simplement montré un sang-froid remarquable, qu’elle avait confirmé par 4 tirs du même acabit lors des prolongations.

Intraitable, Louisa Makubanza, sa coéquipière de club, va mener la vie dure à l’attaque maghrébine dans ce match, rendant notamment Mouna Chabbah muette. Seule l’entrée de la Dijonnaise Noura Ben Slama à la 20ème minute permettra de donner le change et d’enfin arrête Jumelle Okoko dans son raid à 9m.

Un déclic décisif en défense

Rentrées au vestiaire avec un but de retard, les Tunisiennes vont souffrir en deuxième période : victorieuses sur ses duels, Mélissa Maboulou n’hésite plus et saisit sa chance. Makubanza rayonne, Chebbah sombre et manque chacune de ses tentatives : alors à la faveur des Congolaises (14-12 à la 35ème), le match semble pourtant prendre une autre direction lorsque rattrapé par Elghaoui (14-14), le Congo perd Okoko, évacuée sur civière pour un coup au visage. Si Christiane Mwasesa parvient à faire reprendre l’avantage à son équipe, on sent le vent tourner.

La défense tunisienne devient plus sèche, Ben Slama verrouille ses cages : trop lentes sur le repli, les Congolaises vont alors encaisser un 5-0 décisif. La prise en stricte de Chebbah n’y change rien : incapables de marquer pendant plus d’un quart d’heure, les joueuses de Célestin Mpoua laissent la Tunisie prendre le large pour finalement s’imposer 23-20. Les Aigles de Carthage confirment ainsi la très bonne impression laissée en Serbie, lorsque loin d’être ridicules en phase de poule, elles s’étaient emparées de la coupe du Président. L’Afrique a désormais de nouvelles championnes, sur lesquelles il faudra certainement compter d’ici quelques années sur la scène internationale.

Tunisie – République Démocratique du Congo, salle Harcha, Alger : 23-20 (10-11).

Tunisie : Echraf Abdallah, Fadia Omrani, Noura Ben Slama – Nesrine Daoula, Asma Elghaoui, Fatma Sfar Ben Chker, Raja Toumi, Refka Hlaili, Ouided Kilani, Haifa Abdellak, Rafika Marzouk, Mouna Chebbah, Maroua Dhaouadi, Faten Yahiaoui, Ines Jaouadi, Manel Kouki.

Sélectionneur : Paulo de Moura

République Démocratique du Congo : Louise Makubanza, Nicole Mbole – Jumelle Okoko, Grace Shokkos, Consolate Feza, Olga Milemba, Clémence Matutu, Apopie Lusamba, Constance Louoba, Christianne Mwasesa, Parisel Mpemba, Lydia Musonda Kasangala, Carole Babala, Julie Betu, Sandrine Kibamba.

Sélectionneur : Célestin Mpoua.

La Tunisie stoppe ainsi la série angolaise, débutée en 1998. Tombeuses de l’Algérie dans la petite finale (30-22), les joueuses de Luanda ne perdent pas tout puisqu’en raflant le bronze, elles récupèrent également le 3ème ticket pour les championnats du monde 2015. Une troisième place qui pourrait aussi être synonyme de surprises dans les tirages au sort des poules au Danemark.

Classement final (les 3 premières équipes sont qualifiées pour les prochains mondiaux) :

1. Tunisie, 2. Congo Démocratique, 3. Angola, 4. Algérie, 5. Congo Brazzaville, 6. Sénégal, 7. Cameroun, 8. Guinée.

Comments are closed.