samedi 29 août 2015

PUBLICITÉ

Alice Lévêque : « Si Metz gagne le championnat ce serait génial ! »

Passée de l’Union Mios Biganos-Bègles à Metz à l’intersaison, et après une saison pleine qui lui a permis de retrouver une place en équipe de France, Alice Lévêque évoque pour nous cette nouvelle saison messine.

Comment s’est passé la préparation avec votre nouvelle équipe ?

Et bien super bien ! On a joué 9 matchs de préparation, on en a remporté 7 pour un match nul et une seule défaite. C’est hyper positif. Moi je suis super contente de ce nouveau club, de ce nouveau challenge, de l’équipe, de là où je vis. Je suis vraiment hyper enchantée.

Tout se passe bien, vous êtes bien intégrée alors ?

Oui tout est au top !

Il n’y a plus qu’à reprendre. Quelles sont les ambitions de Metz cette saison ? Le Président a dit qu’il fallait regagner au moins un titre.

Franchement gagner le championnat ce serait génial. Après si on peut prendre la Coupe de France et un titre européen ce serait un plus. Mais pour moi, gagner le championnat ce serait le top.

A titre perso, vous avez retrouvé la sélection française et marqué des points. Avec l’équipe de France ce sera aussi une grosse saison avec éventuellement les JO en point de mire.

Oui ça va être très long mais hyper palpitant parce qu’il y aura plein de trucs à jouer. En octobre il y a les qualifications à l’Euro, puis le Mondial en décembre et puis peut-être les Jeux qui seraient la cerise sur le gâteau. Personnellement j‘aimerai participer à toutes les compétitions, j’espère être en forme tout cette saison. Il va falloir bien se préparer. Là les 6 semaines de préparation se sont bien passées, il faut continuer à faire attention à sois, attention à tout pour tenir la distance. L’avantage c’est qu’on est beaucoup, chaque joueuse apporte son petit truc donc y aura de quoi faire pour travailler dans une bonne ambiance.

Justement comment on aborde une saison longue comme celle-ci ? Avec l’expérience est-ce qu’il y a des moments où on cherche à s’économiser ou pas ?

Je crois qu’on ne cherche jamais à s’économiser mais il y a des moments où on sait qu’on va être plus fatigué que d’autres. Souvent la période de Janvier-Février-Mars est un peu dure pour moi, assez compliquée parce que c’est une période où je suis tout le temps cramée. Je ne sais pas si je fête trop Noël ou trop le Nouvel An je n’en sais rien mais pour moi c’est une période difficile donc j’essaie de faire encore plus attention. Après, s’économiser c’est aussi un des meilleurs moyens de se blesser donc je crois que ce n’est pas forcément ce qu’il y a à faire. C’est aussi un échange permanent avec l’entraîneur et le staff pour qu’eux aussi nous tirent un peu moins dessus et savoir aussi dans quel état on est pour faire attention à nous aussi.

Comments are closed.