jeudi 2 mars 2017

PUBLICITÉ

SheBelieves Cup : des Bleues renversantes

Hier soir, l’Equipe de France lançait sa campagne dans la She Believes Cup en s’imposant à Chester, au bout du suspens, face l’Angleterre (2-1).


L’an dernier la France avait fini à la dernière place de la She Believes Cup, en n’ayant marqué aucun but (deux défaites, un nul). L’objectif de cette année était forcément de faire mieux. Hier, lors de leur premier match, en marquant deux buts et en s’imposant face à l’Angleterre, les tricolores ont déjà rempli le contrat.  

Pour ce début de tournoi, le sélectionneur des Bleues, Olivier Echouafni, a surpris avec sa composition d’équipe. Des piliers comme Wendie Renard, Camille Abily, Eugénie Le Sommer, démarrent la rencontre sur le banc. De leur côté, les jeunes parisiennes Eve Périsset et Grace Geyoro sont titulaires et c’est Amandine Henry qui porte le brassard.

Des Bleues dominées…

Mais d’entrée de jeu, l’absence de la capitaine habituelle Wendie Renard, se fait sentir. L’équipe de France est fébrile, et Sarah Bouhaddi doit s’employer, à l’image de sa belle parade sur la frappe d’Ellen White (15’). Beaucoup de déchets techniques, de mauvais contrôles de balle, des passes mal assurées, un mauvais pressing… Les françaises ont passé les quarante-cinq premières minutes à courir derrière le ballon. Complètement à la ramasse, comme sur le but de Jordan Nobbs, où la joueuse d’Arsenal se retrouve seule pleine axe (32’). Au final, les filles d’Olivier Echouafni s’en sortent bien avec un simple 1-0 à la mi-temps. Les anglaises auraient largement pu aggraver le score, notamment juste avant la pause avec Jodie Taylor, qui, malgré un petit pont sur Griedge Mbock, et une sortie mal assurée par Bouhaddi, n’arrivera pas à faire trembler les filets.

… puis dominantes

Dès la seconde période, l’équipe de France affiche un tout autre visage, et sur le terrain la tendance s’inverse. C’est au tour des anglaises de se faire bousculer. La révolte tricolore est menée par Kadidiatou Diani. La Juvisienne a retrouvé de la fraicheur et fait trembler les anglaises. Après une frappe (45’), elle enchaine les percussions côté droit, et son centre pour Gaëtane Thiney aurait été parfait, si la gardienne anglaise n’avait pas fait la sortie qu’il faut. Les Bleues ont la possession de balle, elles sont bien plus agressives et laissent peu de place aux Lionnes. Et c’est logiquement qu’elles vont trouver l’égalisation à la 80e minute, d’une tête de Marie-Laure Delie sur un centre d’Elodie Thomis. La Lyonnaise qui venait tout juste de rentrer en jeu, signe avec cette passe décisive, son retour en équipe de France. Les Tricolores poussent, les changements et entrées de Camille Abily et Wendie Renard apportent de la sérénité dans le jeu français. Elles n’ont jamais baissé les bras, et au bout du bout, sur la dernière occasion du match, elles arrachent la victoire. Un corner d’Abily, une tête de Renard, et ça fait but. Comme quoi, on ne change pas une équipe qui gagne !

Prochain match contre l’Allemagne, Samedi à 20h15 sur CStar.

Dans l’autre rencontre de la journée, les Etats-Unis ont battu l’Allemagne 1 but à 0.

 

Comments are closed.