samedi 21 octobre 2017

PUBLICITÉ

Match poussif mais victorieux pour les Bleues

Embed from Getty Images

Après une défaite 1-0 en quart de finale de l’Euro 2017 face aux Anglaises, la première depuis 1974, l’équipe de France a réaffirmé son envie de redevenir un bourreau pour les « Three Lionesses » en s’imposant 1-0 au Stade du Hainaut (Valenciennes), grâce à un but de Viviane Asseyi à la dernière minute du temps réglementaire. 

Moins de trois mois après la défaite de la France face à l’Angleterre lors du quart de finale de l’Euro 2017, les deux équipes s’affrontaient au Stade du Hainaut à Valenciennes pour un match amical. Cependant, peu de points communs entre les deux rencontres. Depuis le 30 juillet 2017, l’Angleterre est passée devant la France au classement FIFA (elles sont désormais 3e et les Bleues 4e). Les deux équipes ont changé de sélectionneurs : Corinne Diacre pour la France et Mo Marley pour l’Angleterre. Et les compos ont quelques peu évoluées. Côté français seules quatre joueuses sont toujours présentes dans le onze de départ : Sarah Bouhaddi, Grace Geyoro, Eugénie Le Sommer et Kadidiatou Diani. Alors que côté anglais, elles sont sept : Bronze, Stokes, Houghton, Bright, Scott, Nobbs et Taylor. 

Elodie Thomis donne le coup d’envoi fictif 

La joueuse de l’Olympique Lyonnais, qui a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale après 141 sélections en Bleues, était présente à Valenciennes pour donner le coup d’envoi fictif de ce match. 

Pour cette rencontre, Eugénie Le Sommer porte le brassard de capitaine, Amel Majri est de retour dans le couloir gauche, mais surtout Corinne Diacre a choisi de titulariser Hawa Cissoko pour sa deuxième sélection ou encore Aminata Diallo (PSG) et Inès Jaurena (Paris FC) pour leur première sélection en A. La dernière gardera un souvenir éphémère de cette première : une belle bosse sur la tempe, suite à un choc avec Fara Williams (11e). 

En première période les Françaises ont du mal à poser le pied sur le ballon pour mettre en place leur jeu. Et ce n’est pas mieux pour les Anglaises. Si bien qu’aucune des deux équipes n’arrivent à se créer la moindre occasion. Les Bleues se montrent les plus « dangereuses » avec un centre parfait de Jaurena pour la tête de Valérie Gauvin, seule au point de penalty, mais c’est détourné de justesse en corner par Siobhan Chamberlain (30e). Dans ses cages, Sarah Bouhaddi vit un match plutôt tranquille et stoppe en deux temps la frappe puissante mais lointaine de Jordan Nobbs (41′). 

Il y a encore du boulot ! 

A la mi-temps Corinne Diacre exprimait son envie de voir ses joueuses se libérer : « Je leur ai dit de jouer libérer. C’est maintenant qu’on peut et qu’on doit tenter des choses, il ne faut pas hésiter« , disait-elle au micro de CStar. Cependant, les joueuses n’ont pas pour autant réussi à se libérer, leur manque d’automatismes se fait sentir et leur incapacité à s’introduire dans la surface de réparation adverse oblige Eugénie Le Sommer à frapper des 20 mètres (57′). En face, malgré une meilleure maîtrise, les joueuses de Mo Marley n’arrivent pas à amener du danger pour autant elles non plus.

Les quelques changements de part et d’autre ont laissé place à un dernier quart d’heure un peu plus rythmé. Marion Torrent sauve les Bleues en dégageant de justesse en corner devant Joddie Taylor (75′). Puis les joueuses de Corinne Diacre se projettent un peu plus vers l’avant notamment grâce à la vitesse d’Ouleymata Sarr. En toute fin de match, un coup franc de Majri est repoussé, ça revient sur Torrent qui décale à l’opposé sur Eugénie Le Sommer. Celle-ci passe en retrait pour Majri et son centre en première intention arrive sur Viviane Asseyi (89′). La Marseillaise conclut dans un but vide, puisque Chamberlain a mal anticipé et sort bien trop tôt. Déjà unique buteuse lors de la rencontre face au Chili le 15 septembre dernier, et première buteuse de l’ère Diacre, Asseyi s’offre un deuxième but sous la tunique bleue. 

Les Bleues l’ont emporté à l’arraché mais les nombreux tests effectués par Corrine Diacre les empêchent encore de trouver des automatismes. Nouveau test ce lundi 23 octobre au Stade Auguste Delaune de Reims face au Ghana.

 

France : Bouhaddi – Torrent, Renard, Cissoko, Majri – Diallo, Geyoro – Jaurena (Le Garrec 68′), Diani (Asseyi 80′), Le Sommer (cap) – Gauvin (Sarr 68′).

Angleterre : Chamberlain – Bronze, Stokes, Houghton (cap), Bright -Williams (Moore 61′), Carney (Lawley 61′), Scott – Nobbs, Duggan (Christiansen 83′), Taylor (Parris 83′).

Comments are closed.