jeudi 17 mai 2012

PUBLICITÉ

Les Lyonnaises sur le toit de l’Europe

Finale de la Ligue des Champions. Lyon – Francfort : 2-0. Énorme performance des Lyonnaises qui ont remporté pour la deuxième fois consécutive la Ligue des Champions. Exceptionnel !

On en rêvait, les Lyonnaises l’ont fait ! Malgré un premier quart d’heure à l’avantage des Allemandes, les joueuses de Patrice Lair ont su faire le dos rond et laisser l’orage passer. Après deux tentatives lointaines de Sandra Smisek et Melanie Behringer, Sarah Bouhaddi, la gardienne lyonnaise, démontre qu’elle est dans un grand soir et répond présente sur les tentatives allemandes.

Après des débuts compliqués et une domination francfortoise, les coéquipiers de Sonia Bompastor, sur une faute moyennement évidente sur Shirley Cruz dans la surface, ouvrent le score grâce à Eugénie Le Sommer, qui transforme le penalty. Un but qui aura le don de réveiller les Lyonnaises et de les faire réagir par la suite. À peine 10 minutes plus tard, sur un coup franc de la capitaine rhodanienne, Sonia Bompastor, la tête de Wendie Renard trouve le poteau de Désirée Schumann.

Camille Abily fait le break

Les Lyonnaises poussent et sont récompensées de leurs efforts par Camille Abily qui inscrit un superbe but. La Bretonne reprend de volée aux 20 mètres suite à un dégagement de la tête de la gardienne allemande et marque dans le but vide.

Avec ce break, les Francfortoises prennent un gros coup sur la tête, contrairement aux Lyonnaises qui prennent de plus en plus confiance dans cette rencontre. Elles vont multiplier les tentatives jusqu’à la mi-temps par Shirley Cruz (33’, 39’), Corinne Franco (44’) ou encore Amandine Henry (45’). Les joueuses de Patrice Lair rejoignent ainsi les vestiaires avec un avantage non négligeable.

Dès la reprise, les Allemandes tentent de revenir au score, mais c’est sans compter sur Sarah Bouhaddi, auteure d’une excellente performance et qui écœure les attaquantes francfortoises. Elle met Sandra Smisek et Dzsenifer Maroszan (46’) coup sur coup. Lyon repart de l’avant grâce à Lara Dickenmann, tout juste entrée en jeu. La Suissesse bute finalement sur la gardienne allemande (50’). Eugénie Le Sommer sera également tout prêt d’inscrire un doublé, mais sa reprise de volée au second poteau termine dans les tribunes du stade Olympique de Munich (59’). C’est ensuite au tour de  Lotta Schelin, la Suédoise, de s’illustrer et de faire étalage de tout son bagage technique et de sa classe balle au pied avec un enchaînement exceptionnel, contrôle-jongle-frappe, mais sa tentative termine dans les bras de Désirée Schumann.

Deux trophées en une semaine

Lyon continue de pousser et inquiète de nouveau la gardienne allemande sur des occasions de Camille Abily (71’), Lara Dickenmann (78’), Lotta Schelin (83’), mais plus rien ne sera marqué dans cette rencontre.

Les Lyonnaises remportent ainsi pour la deuxième fois consécutive, la Ligue des Champions. Une performance exceptionnelle pour les joueuses du Président Jean-Michel Aulas, qui ne cachait pas sa joie au coup de sifflet final au micro de Direct 8 : « C’est magnifique. Bravo à Patrice et aux filles qui ont mis au plus haut niveau le football féminin français. »

Semaine plus que réussie pour les Lyonnaises, qui après avoir remporté la Coupe de France face à Montpellier dimanche dernier, soulève leur deuxième trophée de la saison, en attendant peut-être un triplé historique si elles terminent en tête du championnat.

LYON – FRANCFORT : 2-0 (2-0).

Arbitre : Jenny Palmqvist (Suède).

50 512 spectateurs.

BUTS. Lyon : Le Sommer (15’ sp), Abily (28’).

AVERTISSEMENT. Lyon : Henry (91’).

LYON : Bouhaddi – Franco, Viguier, Renard, Bompastor – Henry, Cruz, Abily, Necib (Rosana, 49’) – Le Sommer (Rosana, 66’), Schelin (Otaki, 88’). Non entrées en jeu : Deville (g), Georges, Kaci, Traoré. Entraîneur : Patrice Lair.

FRANCFORT : Schumann – Weber (Percival, 61’), Lewandowski, Bartusiak, Thunebro – Behringer, Kumagai, Huth (Crnogorčević, 64’), Garefrekes, Marozsán – Smisek (Landström, 84’). Non entrées en jeu : Kremer (g), Herbert, Chojnowski.

Les réactions (au micro de Direct 8  ) :

Patrice Lair (entraîneur de Lyon) : « C’est fabuleux. On les engueule et on les pousse tous les jours, mais ça porte ses fruits. Quel bonheur de les entraîner ! C’était grand et on compte bien recommencer l’année prochaine. »

Camille Abily (élue meilleure joueuses de la finale) : «  (à propre de son but) Je ne sais pas d’où il vient, mon but est venu naturellement. Avant qu’il rentre au fond je lève déjà les bras. Il y avait vraiment beaucoup de monde mais c’est génial de jouer devant autant de monde. C’était un match très dur physiquement, elles nous sont rentrées dedans dès les premières minutes. Elles ont eu des occasions et Sarah (Bouhaddi) a été énorme dans les buts. On a été efficace, même si on aurait pu en mettre plus au fond ».

Sonia Bompastor (capitaine de Lyon) : « On a la chance de marquer rapidement, on a ensuite réussi à gérer cet avantage. Ce qu’on a fait c’est extraordinaire ! Y’a pas de mots pour définir ce qu’on ressent en ce moment. On a un groupe qui vit bien et qui possède une grosse solidarité, c’est pour ça qu’on en est arrivé là aujourd’hui ».

Comments are closed.