vendredi 1 mars 2019

PUBLICITÉ

Les Bleues s’inclinent face à l’Allemagne

Embed from Getty Images

Pour la première fois depuis un an et la première fois à domicile depuis 23 matchs, l’équipe de France féminine de foot s’est inclinée 1 but à 0 à Laval ce jeudi 28 février face à l’Allemagne.

L’Allemagne était la dernière équipe a voit battu la France, c’était il y a près d’un an lors de la She Belives Cup aux Etats-Unis. Cette Allemagne, qu’il faudra regarder comme une des favorites du mondial français cet été, a mis fin à la belle série des Bleues ce jeudi à Laval.

Si le début de rencontre est équilibré au milieu de terrain, la France ne parvient pas à se montrer dangereuse et ce sont plutôt les Allemandes qui font souffrir les Françaises. Et ce malgré une Delphine Cascarino intenable sur son côté droit mais qui manque de justesse dans ses centres (1re, 14e et 21e). Sarah Bouhaddi y va de sa petite frayeur habituel avec une sortie en dehors de sa surface mal maîtrisée conclue par un auto coup du sombrero pour s’en sortir (3e).

Plus tranchante et pressant haut, l’Allemagne pousse la France à des relances hasardeuses et après une mauvaise transmission, Léa Schüller ouvre la marque à la 31e minute. L’attaquante allemande récupère, slalom côté droit puis repique au centre avant de trouver le poteau rentrant opposé (1-0). Gaétane Thiney manque la balle d’égalisation juste avant la pause (45e), sa frappe tendue à ras de terre passe proche du cadre avant que Schüller, encore elle, ne manque la balle du break (45e).

Menée et ballotée, la France doit réagir et c’est ce qu’elle fait en seconde période. Revenue sur la pelouse du Stade Francis Le Basser avec des meilleures intentions, les Bleues se montrent plus dures, plus incisives notamment par Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani qui butent chacune leur tour sur la défense solide des Allemandes. La France tient ensuite le ballon mais n’arrive pas à se montrer dangereuse jusqu’à la fin du match et malgré plusieurs changements, Corinne Diacre n’arrive pas à trouver la solution.

A 99 jours du début de la Coupe du Monde, il reste encore du chemin pour parfaire cette Equipe de France, dans la dureté, dans la constance et dans l’efficacité. Mais après la victoire contre les Etats-Unis et cette prestation où les Bleues ont fait jeu égal avec l’Allemagne, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Pour parfaire encore sa préparation, la France a rendez-vous ce lundi à Tours face à une équipe bien plus modeste, l’Uruguay. Contre la 74e nation mondiale, ce sera l’occasion de travailler la possession et l’efficacité !

Comments are closed.