vendredi 10 avril 2015

PUBLICITÉ

Les Bleues gagnent mais ne brillent pas

Pour ce premier match d’avant Coupe du monde, et retour d’Algarve cup, l’Equipe de France accueillait le pays hôte de la prochaine Coupe du Monde, le Canada. Les Bleues avaient a cœur de continuer sur leur lancée en s’imposant ce jeudi soir à Bondoufle, et c’est chose faite grâce à un but de Laure Boulleau (photo), mais que ce fut dur.

Le Canada est une équipe particulière pour la France. Tout d’abord c’est un sérieux concurrent pour la Coupe du monde de cet été (8ème au classement FIFA). Ensuite, si cette équipe a souri aux Bleues dans le passé : victoire en match de poule de la Coupe du monde 2011 (4-0) et victoire en finale du tournoi de Chypre 2012 (2-0). Depuis Londres 2012 et l’après JO, le Canada est synonyme de traumatisme, puisqu’à l’issu d’un match ultra dominé par les Bleues, les canadiennes ont marqué à la toute fin du temps additionnel, et arrachaient contre le gré du jeu, une médaille de bronze. Défaite difficile à digérer pour les filles de Bruno Bini (entraineur de l’époque) qui finissaient encore une fois 4e.

Ce soir, après 3minutes de jeu seulement, la France s’offre une première occasion, avec Elodie Thomis qui frappe au dessus, suite à un débordement d’Amel Majri sur la gauche. Dans ce premier quart d’heure de jeu, la pression des canadiennes et l’impact physique qu’elles mettent dans les duels, obligent les bleues à passer beaucoup par l’arrière. Elles ont du mal à se projeter dans les derniers mètres. La seule française a réellement tenter est Majri, qui réalise un centre parfait pour Gaëtane Thiney (14e) et qui frappe (19e), mais cela ne donne rien. Les canadiennes sont présentes physiquement, mais ne tente rien, seul un centre sur Sophie Schmidt (33e), bien stoppé par Laure Boulleau, est à noter. D’ailleurs, c’est peut être cela qui réveille les françaises, puisque sur l’action suivante, un but 100% lyonnais arrive enfin. Suite à une touche sur le côté droit, Eugénie Le Sommer effectue un une-deux avec Camille Abily, avant d’ajuster McLeod du pied gauche.

La première occasion franche de la seconde période est à la 52ème minute, lorsque Thomis, trouvée dans la profondeur, repique dans l’axe et butte finalement sur la gardienne. C’est sa dernière action du match, puisque Kenza Dali la remplace deux minutes plus tard. La France domine moins en ce début de seconde période, et les canadiennes arrivent même a se projeter un peu vers l’avant, bien que ce ne soit pas suffisant pour espérer égaliser. Notamment par Schmidt qui ne cadre pas sa frappe (82e).

Certes la France a gagné, mais elle n’a pas réellement séduit, surtout techniquement. Elle n’a pas réussi à mettre véritablement son jeu en place, et au final il n’y a eu que très peu d’occasions à se mettre sous la dent. A l’image de ce coup franc très bien placé, à l’entrée de la surface, qui passe largement au dessus du cadre (74e), ou encore la frappe non cadré, d’Elise Bussaglia (86e). Les 11 445 spectateurs présent ce soir à Bondoufle ont tout de même eu le droit à deux dernières minutes de panique totale, lorsque le ballon a longtemps trainé dans la surface de réparation française, sans pouvoir être dégagé sereinement par la défense. Heureusement le pire est évité et le score en reste là.

Prochains rendez-vous pour les Bleues : la Russie le 22 mai à Châteauroux puis l’Ecosse le 28 mai à Nancy. Ce seront les derniers matchs de préparation, avant la Coupe du monde au Canada.

France 1-0 Canada

Buts : Le Sommer (34e)

France : Bouhaddi – Delannoy, Georges, Renard, Boulleau – Majri, Abily (Bussaglia 78’), Henry, Thomis (Dali 54’) – Thiney (Delie 78’), Le Sommer (Hamraoui 88’).

Canada : McLeod – Chapman, Sesselmann (Zurrer 45’), Buchanan, Wilkinson – Fleming (Belanger 45’), Scott (Kyle 62’), Lawrence (Tancredi 71’), Leon (Filigno 78’) – Schmidt, Sinclair.

Comments are closed.