My Twitter Feed

jeudi 19 juillet 2012

PUBLICITÉ

L’EDF foot est prête pour les JO

Sonia Bompastor

Même si en conférence de presse d’après match le sélectionneur Bruno Bini a tenu à rappeler qu’il ne s’agissait que de matchs de préparation, en battant le Japon, Champion du Monde en titre 2-0 ce soir à Charlety, la France est prête pour les JO. Résumé.

Le début de match est équilibré mais on sent Franco un peu fébrile côté droit. Une passe ratée et un débordement de Sameshima rend la vie difficile à la latérale d’entrée (2e). Derrière la France réagit bien par Thomis mais la frappe piquée de l’ailière passe largement au dessus. Derrière c’est Bouhaddi qui relance mal directement sur une attaquante nippone mais Wendie Renard est là pour couper la frappe. La France se montre ensuite grâce à Necib qui après une belle action collective côté gauche trouve la barre sur une frappe en pleine course.

On a affaire à deux des meilleures équipes du monde, et le combat est équilibré. Meilleroux sort de sa défense et tente même une montée, après une obstruction l’arbitre laisse l’avantage et Delie récupère la gonfle légèrement excentrée puis manque le cadre de peu. Si le match parait équilibré, c’est la France qui est la plus dangereusement en ce début de rencontre. Les japonaises laissent le soin du jeu aux Bleues qui ne se privent pas de conserver la balle, leur point fort. Le duo Abily-Bussaglia ne laisse rien passer à la récup et coté droit, Necib et Thomis multiplient les combinaisons. Sameshima ne trouve plus l’occasion de monter poser de soucis à Franco. Les japonaises ne s’approcheront plus dangereusement de la surface de Bouhaddi avant la 23e.

Bien lancé par la gauche au dessus de la défense, Délie prend de vitesse les rouges et remporte facilement son face à face avec Fukumoto d’une balle piquée (32e). Piquées au vif, les japonaises réagissent immédiatement par Ogimi mais Bouhaddi remporte son un contre un. Derrière, les japonaises ne relâchent plus, elles remontent d’un cran et se montrent à nouveau dangereuses comme en début de rencontre.

Jusqu’à la mi-temps, plus grand chose à se mettre sous la dent si ce n’est une nouvelle incursion de Délie dans la défense avec un tir contré, une faute d’Abily à la 41 qui donne un bon coup franc au 20m repoussé par Bouahddi dans les pieds de Sawa qui trouve le poteau gauche sur sa reprise. Un nouveau face à face entre Ogimi et Bouahddi gagné encore une fois par la gardienne française met fin à ce temps fort japonais. Il est temps de rentrer au vestiaire quand même un peu car ça presse devant le but tricolore.

A la reprise la France est plus entreprenante que le Japon qui plonge physiquement. Necib perce côté gauche et centre devant le but, Le Sommer, entrée juste avant à la place de Délie, manque de quelques centimètres le ballon de la tête alors que la gardienne nippone n’avait pas bougé d’un poil. Derrière, le match retombe en intensité et à part quelques actions individuelles de Thomis et Necib entre la 60 et la 65ème.

Mais Kumagai sait comment faire lever et réagir le public : un découpage sur Le Sommer (70e). Sur le coup franc tiré par Bompastor, les Bleues manquent de peu le 2-0 et la balle se retrouve en corner. Un corner mal dégagé par la défense nippone, que récupère Thiney, qui combine avec Bussaglia qui place une frappe dont elle seule a le secret, tout près du montant droit. Le public n’est pas hyper chaud même s’ils sont plus 10 000 à être venus encourager l’Equipe de France. Le match ne l’est plus trop lui non plus. Mais à la 73e, sur un corner excellemment bien tiré de Bussaglia, Wendie Renard surgit et marque de la tête en fusillant à bout portant Fukumoto.

Si les japonaises ne sont pas à la fête offensivement, et on le doit également à Renard qui est omniprésente. Dans le jeu aérien, en couverture, à la vitesse de course et aux contres. Un excellent match pour la jeune Lyonnaise qui s’impose vraiment comme la titulaire en puissance en défense centrale et qui fêtera ses 22 ans demain. Un beau match, un but, pour un beau cadeau.

3ème victoire en 3 matches pour l’Equipe de France qui semble prête. En conférence de presse d’après match le sélectionneur Bruno Bini a tout de même tenu à nuancer en rappelant que ce n’étaient que des matches de préparation et que la compétition en démarre vraiment que la semaine prochaine. Mais il faut bien l’avouer, la France a quand même battu sans trop de soucis les Championnes du Monde en titre. Et ça pour la confiance, c’est toujours bon.

France 2 – 0 Japon
19 juillet 2012 – 17h15
Stade Charlety – Paris

Buts : Délie (32e), Renard (73e)

France : 18 Bouhaddi – 2 Renard, 5 Meilleroux (Cap) (4 Georges 65e), 8 Bompastor, 7 Franco – 10 Abily (3 Boulleau 89e), 15 Bussaglia – 12 Thomis, 17 Thiney, 14 Necib (13 Catala 83e) – 11 Délie (9 Le Sommer 52e)

Japon : 1 Fukumoto, 2 Kinga, 3 Iwashimizu, 4 Kumagai, 5 Sameshima, 6 Sakagushi, 8 Miyama (Cap) , 9 Kawasumi (16 Iwabuchi 67e), 10 Sawa, 11 Ohno (7 Ando 73e), 17 Ogimi

Notre Femme du Match : Wendie Renard.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :