vendredi 2 juin 2017

PUBLICITÉ

LDC : Lyon c’est vraiment grandiose !

L’Olympique Lyonnais a remporté sa quatrième Ligue des Champions, sa deuxième consécutive, en s’imposant 7-6 aux tirs au but face au Paris Saint-Germain.

C’est au Cardiff City Stadium que s’écrivait l’histoire, lors d’une finale historique entre deux clubs français. Si le PSG visait son premier titre sous l’ère Qatari, et son second en tout. L’OL avait un tout autre objectif : remporter deux fois de suite la Ligue des Champions afin de réaliser un nouveau triplé : championnat, Coupe de France, Coupe d’Europe.

La rencontre s’est directement montrée tendue à en voir les discussions de l’arbitre avec Wendy Renard et Sabrina Delannoy dès la 9e mintue. Dans cette première partie, plutôt équilibrée, les occasions se font rares. A vrai dire, le véritable fait marquant est la sortie d’Alex Morgan (22e). Blessée aux ischio-jambiers il y a trois semaines, lors du match de championnat contre … le PSG, l’Américaine n’était pas assez remise et a dû céder sa place à Elodie Thomis. En fin de première période, si les Lyonnaises ont la possession, les Parisiennes ont les meilleures occasions. Shirley Cruz avait bien éliminée du monde dans la surface, mais Sarah Bouhaddi sort la parade qu’il faut pour stopper la frappe enroulée de la capitaine parisienne (33’). Retour aux vestiaires donc, sur le score de 0 à 0.

A l’entame de la seconde période, Ada Hegerberg manque… l’immanquable. A même pas un mètre du but, sur un ballon mal repoussé par Katarzyna Kiedryznek, la Norvégienne ne trouve pas le cadre (51’). Dix minutes plus tard, Paris réplique. Bien lancée par Shirley Cruz entre les lignes, Marie-Laure Delie se retrouve seule face à Bouhaddi, mais sa frappe passe à côté (62’). Lyon pousse mais Paris ne rompt pas. Malgré de nombreuses fautes des parisiennes, aucun coup franc lyonnais ne trouve preneuse.

Même si cette fois-ci il y a eu des prolongations, cette finale se joue aux tirs au but comme à Vannes en Coupe de France. Et comme il y a quinze jours, ce sont les Lyonnaises qui vont s’imposer, sur le même score : 7-6. La seule différence c’est que cette fois-ci, ce sont les gardiennes qui ont bouclé le match. Tout d’abord, la Parisienne, Kiedrzynek, en loupant totalement son tir et le cadre. Ensuite, la portière Lyonnaise, Bouhaddi, qui n’a pas tremblé pour inscrire le tir au but de la victoire.

Cette titre européen est le 28ème trophée pour l’OL et la quatrième Ligue des Champions en six ans, un palmarès tout simplement grandiose, à l’image de cette équipe. Au-delà de la déception parisienne, ce nouvel échec les prive définitivement de Ligue des Champions l’an prochain, puisque rappelons-le, le PSG a fini troisième de D1F. Ce sera donc la seule équipe de Montpellier qui accompagnera l’OL lors de la campagne européenne 2017-2018.

Poster un commentaire