vendredi 4 août 2017

PUBLICITÉ

Euro 2017 – Pays-Bas et Danemark en finale

Embed from Getty Images

Ce jeudi 3 août lors des demi-finales de l’Euro 2017 aux Pays-Bas, le pays hôte et le Danemark se sont qualifiés pour la finale. En éliminant l’Angleterre et l’Autriche, les deux équipes s’offrent une finale inédite.

Le Danemark au bout du suspens

Lors de la première demi-finale, les Danoises l’ont emporté aux tirs au but 3-0 contre l’Autriche, dans un match un peu pauvre techniquement et tactiquement, et pauvre en occasion de but (0-0 score final). Seule grosse sensation, l’Autriche qui a manqué un penalty dès la 13e minute. Sarah Puntigam a totalement manqué sa frappe qui est passée largement au-dessus de la barre de Stina Lykke Petersen. Elue joueuse du match, la gardienne danoise a été l’héroïne de cette rencontre en détournant 2 tirs au but durant la séance fatale aux Autrichiennes.

Malgré la défaite, le sélectionneur autrichien était plutôt satisfait de son équipe car aller en demi-finale pour une première participation relevait de l’exploit avant le début de la compétition. « C’est très dur pour nous là, » a déclaré Dominik Thalhammer, sélectionneur de l’Autriche, en conférence de presse d’après match. « C’est génial d’être en demi-finale pour notre premier tournoi, en encaissant un seul but en cinq matches mais aujourd’hui, on était si proche de la finale et on a raté quatre penaltys. On n’a pas livré notre meilleure partie, mais globalement, on a fait un bon tournoi. On a peut-être trop pensé aux tirs au but. Notre équipe est jeune, c’est une bonne expérience et l’avenir nous sourit. »

Dans l’autre camp évidemment, l’heure était plutôt à l’euphorie pour Stina Lykke Petersen, l’héroïne danoise de la soirée : « C’est un effort collectif, mais elles ont très bien joué pendant 120 minutes devant moi et elles se sont créé des occasions. Les supporters ont été géniaux tout au long du tournoi. Il y avait beaucoup de gens ici et je suis sûre qu’ils reviendront dimanche. J’ai parlé au coach des gardiennes, mais j’ai écouté mon instinct, j’ai regardé la joueuse qui tirait et ça a bien marché cette fois. Quatre penaltys et aucun but. »

Le Pays-Bas sur un boulevard

Tous les favoris auront chuté durant cette compétition. L’Angleterre, dernière des 4 nations présentées comme majeures avec l’Allemagne, la Suède et la France, a subi les foudres des Néerlandaises, en feu depuis le début de leur Euro. Devant plus de 27000 spectateurs présents à Enschede dans le stade du FC Twente, les Pays-Bas ont fait honneur à leur début d’Euro offensif en ouvrant la marque dès la 22e minute par Vivianne Miedema. Danielle Van de Donk a profité d’une erreur de Siobhan Chamberlain à la 62e minute pour doubler la mise avant que Millie Bright ne scelle définitivement le sort du match en marquant un but contre son camp dans les arrêts de jeu (90e+2).

« Je vais peut-être dire un cliché, mais cette équipe ne fait qu’une, » a expliqué Sarina Wiegman, sélectionneuse des Pays-Bas en conférence de presse. « Tout le monde donne son maximum dans le match, en dehors du terrain et à l’entraînement. Par exemple, Mandy van de Berg la capitaine, elle n’est pas dans l’équipe mais elle est toujours là pour l’équipe et les médias. Ce n’est qu’un exemple prouvant pourquoi nous sommes une équipe si solide en ce moment. » Face au Danemark dans une finale inédite, la coach néerlandaise se méfie de son futur adversaire : « Le Danemark est l’une des meilleures équipes de ce tournoi et je ne suis pas surprise qu’elles soient en finale. Je m’attends à une très bonne équipe face à nous dimanche. »

Verdict final ce dimanche 6 août dans ce même stade du FC Twente Stadion d’Enschede. Ce match devrait se jouer à coup sûr à guichets fermés et vibrera en Orange. A la vue de ce qu’ils montrent depuis le début du tournoi, les Pays-bas sont les nouveaux favoris pour le titre.

Comments are closed.