My Twitter Feed

dimanche 30 juillet 2017

PUBLICITÉ

Euro 2017 – Nouvel échec pour la France

Face à une équipe d’Angleterre solide, l’Equipe de France a de nouveau échoué dans la quête d’un titre. Manque d’efficacité et mental défaillant au moment clé, si les entraîneurs changent, les maux restent les mêmes depuis (trop) longtemps.

Une première période équilibrée

Le premier quart d’heure voit les Anglaises jouer dans le camp français mais c’est Marie-Laure Delie qui est en bonne position pour avoir la première grosse occasion du match. Malheureusement, le ballon lui est donné trop en retrait (8e). A la 20e minute, une incursion anglaise met le feu à la défense française et c’est Amandine Henry qui intervient de manière autoritaire pour éviter une bonne position de frappe.

Millie Bright n’est pas loin de trouver les filets de Sarah Bouhaddi après un centre lointain qui termine sur sa tête qui frôle le cadre (21e). Juste derrière, après une bonne combinaison, c’est aux Françaises de passer proche de l’ouverture du score. Sur un centre de Jessica Houra, le ballon est contré au départ et finit sa course dans le petit filet extérieur de la gardienne anglaise (23e).

Très équilibré, le match se tasse un peu et il faut une grosse faute de Jill Scott sur Amandine Henry pour nous réveiller (33e). Les Bleues reprennent progressivement la possession du ballon. Sur une contre-attaque, Delie lancée coté droit donne puis récupère le ballon après un échange avec Camille Abily. Elle se retrouve en position de tir mais sa frappe du gauche est contrée et donc sans danger pour la Karen Bardsley (38e).

Le coup de massue

La reprise est plutôt en faveur des Françaises mais il faut attendre la 54e minute pour qu’un centre de Jessica Houara trouve Eugénie Le Sommer. L’attaquante anticipe bien la trajectoire du ballon et devance Demi Bronze pour placer une tête au ras du poteau anglais. 6 minutes plus tard, sur une contre attaque, Jodie Taylor, bien lancée par Bronze, se présente seule face à Sara Bouhaddi et pousse le ballon au fond des filets. Deux actions dangereuses, un but et l’Angleterre mène 1-0 (60e).

Les Françaises réagissent immédiatement. Kadidiatou Diani voit sa frappe repoussée sur la ligne (63e) puis après un gros cafouillage dans la surface, Griedge M’Bock devance de la tête Karen Bardsley mais voit son ballon contré. Au rebond, Delie, trouve les gants de la gardienne anglaise (64e). Elodie Thomis, entrée en jeu à la place de Diani, perce la défense avant de centrer vers Delie qui est à un doigt de pouvoir reprendre le ballon dans une forêt de joueuses anglaises (71e).

Les Anglaises cassent le jeu en profitant d’une blessure de Bardsley qui s’effondre 3 fois avant d’être finalement remplacée par Siobhan Chamberlain (75e). Claire Lavogez, entrée en jeu à la place de Camille Abily, essaie de dynamiser les Bleues sur coups de pieds arrêtés. Sur un coup franc, elle trouve Laura Georges puis Amandine Henry qui voient leurs frappes repoussées par un mur de joueuses anglaises dans les 6m (84e).

Toujours les mêmes maux

Plus vraiment dans son match en fin de seconde période, Marie-Laure Delie n’est remplacé qu’à la 89e minute. Grâce aux différents arrêts de jeu dû à la blessure de Bardsely, les Bleues bénéficient de 6 min de temps additionnel. Mais incapables de bien construire, de bien relancer ou de profiter des coups de pieds arrêtés offerts par les Anglaises, les Françaises ratent une nouvelle fois la marche ! Et ce malgré une dernière tête de Clarisse Le Bihan bien captée par Chamberlain (90+4).

Mental défaillant, inefficacité … Les entraîneurs changent, les problèmes de l’Equipe de France, eux, restent. Les Bleues n’arrivent pas à progresser en compétition officielle, elles qui brillent en club sur la scène européenne et en sélection lors des phases de qualifications et des tournois amicaux. Elles joueront leur prochain match en compétition officielle lors de la Coupe du Monde 2019 en France, elles ont désormais 2 ans pour s’y préparer. De son côté, l’Angleterre passe en demi-finale et y affrontera les Pays-Bas. Clairement, avec ce que l’on a vu depuis le début de cet Euro, le vainqueur de cette demie devrait être le vainqueur finale de cette compétition.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :