dimanche 6 août 2017

PUBLICITÉ

Euro 2017 – Les Néerlandaises Reines d’Europe !

Embed from Getty Images

La finale inédite de l’Euro 2017 entre les Pays-Bas et le Danemark a accouché d’un match de très haut vol, remporté par les Néerlandaises qui décrochent leur premier titre international avec leur équipe féminine.

Les Pays-Bas misent sur la stabilité avec une composition identique à celle qui a décroché sa place lors de la demi-finale. Côté danois, deux changements seulement par rapport à la demie : Line Roddik et Line Jensen laissent leurs places à Sofie Pedersen et Cecilie Sandvej, alignées pour la première fois ensemble lors de cet Euro.

Début de folie !

D’entrée, poussées par leur public, les Néerlandaises mettent le feu et tentent d’élargir le jeu en passant le long des lignes de touche. La première incursion danoise est décisive. L’arbitre de la rencontre, la Suissesse Esther Staubli, accorde un penalty aux blanches pour une faute dans la surface de Kika van Es. Penalty que Nadia Nadim s’empresse de transformer et à la surprise générale c’est le Danemark qui ouvre le score (5e). La Danoise est au centre de la très belle histoire de cet Euro : née à Kaboul en Afghanistan, sa famille a fui son pays pour échapper aux Talibans et a trouvé refuge au Danemark. Quelques années après, la voilà buteuse en finale d’un Euro de foot féminin.

Bougés, les Pays-Bas réagissent rapidement et après un débordement sur la droite de Shanice van de Sanden, Viviane Miedema est à la réception du ballon en pleine course dans la surface. Sa frappe va se loger dans la lucarne de Stina Lykke Petersen qui ne peut rien faire (10e). Si les finales peuvent parfois accoucher de matchs fermés où les deux équipes semblent longtemps s’observer, celle-ci part sur les chapeaux de roues !

La gardienne danoise est à nouveau mise à contribution 5 minutes plus tard : sur un nouveau débordement de van de Sanden côté droit, c’est Lieke Martens qui oblige Petersen à aller chercher le ballon le long de son poteau grâce à une belle détente horizontale (15e). Ce n’est que partie remise pour la Néerlandaise qui double la mise pour son équipe d’une belle frappe du gauche croisée et imparable après un superbe contrôle à la 27e minute, 2-1. Les deux équipes se rendant coup pour coup, c’est au tour du Danemark d’égaliser par Pernille Harder (33e). Seule en contre-attaque, la capitaine danoise crochète vers le centre puis frappe du gauche. Son tir croisé laisse Sari van Veenendaal sans réaction alors que le ballon file dans le but, 2-2.

Une finale de haut vol !

La deuxième mi-temps démarre comme la première. Par un but après seulement 5 minutes de jeu. Dès la 50e, les Pays-Bas profitent d’un coup-franc plein axe pour reprendre l’avantage. La capitaine néerlandaise Sherida Spitse frappe du plat du pied à ras de terre, sans puissance mais avec une science du placement rare, et envoie à la balle au ras du poteau gauche de Stine Lykke Petersen, masquée par son mur (3-2). La gardienne danoise maintient son équipe dans la partie suite à un bel arrêt un peu plus de 10 minutes plus tard. Grâce à une sortie façon gardienne de handball face à Vivianne Miedema, elle détourne le ballon de la jambe (62e). Quelques instants plus tard, Pernille Harder trouve Katrine Veje au milieu de la surface néerlandaise mais l’attaquante danoise voit sa reprise en une touche de balle passer à ras de la lucarne (64e).

Le Danemark prend alors le contrôle du jeu et pousse pour revenir mais il faut bien 20 minutes pour voir une action dangereuse avec la frappe lointaine de Sanne Treolsgaard qui passe juste à gauche de la lucarne néerlandaise (84e). Le public du FC Twente Stadium qui affiche complet se met alors debout pour applaudir et continuer d’encourager les Oranje Leeuwinnen. Celles-ci enfoncent le clou grâce à Vivianne Miedema, encore elle, qui après un nouveau numéro solo arrive à trouver une nouvelle fois le chemin du but (89e).

29 ans après les hommes qui avaient remporté l’Euro 88, les Pays-Bas s’offrent un nouveau titre européen avec les féminines, à domicile et grâce à une victoire nette 4 buts à 2. C’était sans aucun doute la meilleure équipe du tournoi, celle qui a proposé le plus de jeu, n’a pas renié ses principes et qui a su être efficace aux meilleurs moments. Et qui plus est devant son public. Les Néerlandaises pouvaient-elles rêver mieux ? Pas sûr. En tout cas, elles ont un bel avenir.

Comments are closed.