My Twitter Feed

dimanche 30 juillet 2017

PUBLICITÉ

Euro 2017 – L’Allemagne et la Suède dehors dès les quarts !

Grosse sensation lors des deux premiers quarts de finale de l’Euro 2017, l’Allemagne et la Suède, deux des équipes favorites, ont été éliminées par les Pays-Bas et le Danemark.

Les Pays-Bas sont chez eux !  

On avait prévenu que les Hollandaises seraient à surveiller, et elles ont bien répondu présentes. Poussées par un public tout d’orange vêtu, elles se sont offertes une demi-finale à domicile. En effet, en venant à bout de la Suède 2 buts à 0, les Néerlandaises continuent leur sans faute dans cet Euro 2017. C’est Lieke Martens qui a ouvert le score devant une foule en délire. La meilleure buteuse de l’Euro U19 2010 se charge d’un coup franc à l’entrée de surface. Sa frappe tendue passe au travers d’une défense suédoise parsemée, et file dans le petit filet opposé (33e). Les Oranje retournent au vestiaire avec un avantage d’un but.

En seconde période, Martens se met encore à l’évidence en délivrant une somptueuse transversale pour Shanice Van de Sanden, la Hollandaise déborde côté droit et centre pour Viviane Miedema qui peut conclure, seule au point de penalty (64e). Cette petite démonstration offensive des Hollandaises leur permet de se hisser dans le dernier carrée au détriment des vice-championnes olympiques. Les filles de Sarina Wiegman tenteront de faire mieux qu’en 2009, année où elles avaient également atteint les demies, pour s’offrir une finale à domicile. 

Le Danemark sort l’Allemagne

Après avoir attendu près d’une heure samedi soir sous les trombes d’eau de Rotterdam avant que l’UEFA ne prenne enfin la décision de reporter le match, les Allemandes et les Danoises se retrouvaient donc ce dimanche midi. Sur un terrain moins détrempé mais toujours humide, l’Allemagne entre mieux dans la partie en ouvrant la marque dès la 3e minute. Sur une frappe des 20m d’Isabel Kerschowski, la gardienne danoise Stina Likky Petersen tente de boxer le ballon mais celui-ci finit dans ses filets. Ensuite, le match est une bataille au milieu de terrain et les deux équipes ne neutralisent jusqu’à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les deux équipes cherchent plus de jeu en profondeur et cela crée des espaces. Les danoises ne montrent aucun complexe et se créent de nombreuses occasions. Mieux, elles égalisent à la 49e minute par Nadia Nadim qui réceptionne de la tête un centre venu de la droite. Les Allemandes elles, restent spectatrices de cette action puisque l’assistante avait levé son drapeau sur le côté, mais l’arbitre du centre avait décidé de laisser jouer. Comme quoi, tant que rien n’est sifflé, il faut jouer et ne pas s’arrêter.

Si l’Allemagne réagit, elle se découvre néanmoins. On sent que le 3e but de ce match peut venir des deux côtés. Les Allemandes multiplient les attaques et occasions dangereuses alors que les Danoises exploitent à fond les contres mais pèchent dans le dernier geste ou la dernière passe. A la 62e, Linda Dallmann n’est pas loin de redonner l’avantage à ses coéquipières mais une excellente sortie de Petersen l’en empêche. Ce sera la dernière occasion de but réelle des Allemandes qui encaissent le but du K.O. à la 82e minute. Même procédé : une attaque rapide côté droit, un centre et une tête qui finit au fond, celle fois ci celle de Theresa Nielsen qui offre une demie aux Danoises.

Un Euro qui s’ouvre

Les deux premiers quarts de finale ont donc donné lieu à deux surprises avec les éliminations de la Suède et de l’Allemagne, qui restait sur 6 titres européens consécutifs. Les Pays-Bas affronteront le vainqueur de France-Angleterre alors que le Danemark jouera le vainqueur d’Autriche-Espagne. De mémoire, on avait jamais vu une fin d’Euro féminin aussi ouverte.

Par Morgane Huguen et Florian Polteau.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :