lundi 22 juillet 2013

PUBLICITÉ

Euro 2013 – Les Bleues peuvent avoir des regrets…

Equipe de France Féminine de Football - Juin 2013 - Laure Boulleau

Euro 2013. France – Danemark : 1-1 (2-4 tab). C’est à l’issue de la séance des tirs au but que les Françaises, pourtant favorites, ont dit adieu à leur rêve de remporter cet Euro. Cruel pour les Bleues…

Les Françaises rentrent timidement dans la rencontre et les Danoises ont l’essentiel de la possession du ballon. Les Bleues se procurent tout de même la première occasion mais la frappe d’Elise Bussaglia passe à côté des buts de Petersen (2’). Ce sont ensuite les Scandinaves qui prennent le contrôle du match et mettent les Tricolores en difficulté, les privant complètement de la balle.

Les joueuses de Bruno Bini tentent de réagir sur coups de pied arrêtés, mais manquent de précision pour mettre en danger l’arrière-garde danoise. C’est juste avant la demi-heure de jeu que le match va prendre une tournure compliquée pour la France. Couverte par Corine Franco, Johanna Rasmussen, partie à la limite du hors-jeu, s’en va tromper Sarah Bouhaddi en face à face (28’). Gros coup dur pour les Bleues qui n’ont encore jamais été menées dans cet Euro.

Les Françaises tentent de réagir par Eugénie Le Sommer, mais sa demi-volée trouve les bras de Petersen sur sa trajectoire (35’). Elise Bussaglia prend également sa chance à l’entrée de la surface en demi-volée, mais la gardienne danoise est vigilante et détourne la tentative de la Lyonnaises. La mi-temps est sifflée sur ce court avantage pour les Scandinaves.

Au retour des vestiaires, les Bleues reviennent avec de meilleures intentions et prennent le contrôle du ballon. Eugénie Le Sommer aurait pu se voir accorder un penalty à la suite d’une faute de Nielsen, mais l’arbitre italienne ne bronche pas et laisse le jeu se dérouler (48’). Louisa Necib (56’), Gaëtane Thiney (57’) ou encore Camille Abily (62’) y vont de leur occasion, mais malheureusement la gardienne danoise se montre impeccable sur sa ligne et en vient même à dégoûter les attaquantes françaises.

La délivrance va intervenir à vingt minutes du coup de sifflet final. A la suite d’un centre d’Eugénie Le Sommer, Camille Abily est déséquilibrée dans les airs. L’arbitre italienne désigne cette fois-ci le point de penalty. Louisa Necib le transforme en faisant tout de même passer un frisson dans les rangs français, puisque la gardienne danoise touche le ballon, trop puissant cependant pour être stoppé. Les Tricolores sont revigorées par cette égalisation et font le siège du but des Danoises mais manquent une fois de plus de réussite et de justesse dans le dernier geste et la dernière passe mais surtout trouvent régulièrement Petersen sur la trajectoire de leurs tentatives, que ce soit Eugénie Le Sommer (81’), Wendie Renard (84’) ou encore Gaëtane Thiney (89’).

Les deux équipes vont donc disputer les prolongations pour se départager. Les quinze premières minutes seront très largement à l’avantage des Bleues, les Danoises montrant de nombreux signes de fatigue. Mais à l’image du reste de la rencontre, il manque très peu de choses aux Françaises pour inscrire ce fameux deuxième but. La seconde période sera la copie parfaite de la première, mais rien ne sera marqué. La séance des tirs au but va donc devoir départager les deux formations. En manquant deux de ses tentatives, les joueuses de Bruno Bini quittent la compétition au stade des quarts de finale… Dur dur…

FRANCE – DANEMARK : 1-1 (0-1 ; 1-1) (2-4 tab).

Arbitre : Mme Vitulano (ITA).

BUTS. France : Necib (71’ sp). Danemark Rasmussen (28’).

TIRS AU BUT TRANSFORMÉS. France : Thiney, Le Sommer. Danemark : Røddik, Rydahl, Nadim, Arnth.

MANQUÉS : France : Necib, Delannoy. Danemark : T. Nielsen.

AVERTISSEMENTS. France : Renard (114’). Danemark : Arnth (46’).

FRANCE : Bouhaddi – Franco, Georges (Delannoy, 57’), Renard, Boulleau – Bussaglia, Soubeyrand (cap) (Thomis, 45’) – Le Sommer, Necib, Abily – Thiney.

Non entrées en jeu : Deville (g), Benameur (g), Meilleroux, Soyer, Houara, Henry, Catala, Asseyi, Delie, Brétigny.

Sélectionneur : Bruno Bini.

DANEMARK : Petersen – T. Nielsen, Ømtoft, Arnth, Røddik – Knudsen, K. Pedersen (cap), Brogaard (Jensen, 75’), Rasmussen (Rydahl, 61’) – Harder, Veje (Nadim, 68’).

Non entrées en jeu : Sorensen, Abel, Olsen, Christianse, S. Pedersen, Hovesen, Sandvej, K. Nielsen, Madsen.

Sélectionneur : Kenneth Heiner-Møller.

Comments are closed.