mardi 23 juillet 2013

PUBLICITÉ

Euro 2013 – La Norvège appliquée atteint le dernier carré

Tennis - WTA - Elise Thorsnes

Euro 2013. Norvège –Espagne : 3-1. Dans une rencontre où la Norvège a imposé son jeu, l’Espagne n’aura pas entrevu la possibilité d’une qualification pour les demies. En toute logique, la révélation de cet Euro rentre chez elle et envoie les scandinaves en demi-finale. Mérité.

Equilibré, le début de la rencontre voit deux équipes mener des attaques menaçantes pour leurs adversaires : les Espagnoles vont ainsi tirer au but jusqu’à quatre fois dans les premières minutes. Un peu en retard, les Norvégiennes vont vite reprendre le jeu à leur compte et ouvrir le score par Gulbrandsen à la 24ème. En réponse, Hermoso trouvera la gardienne scandinave dans une tentative audacieuse de la tête. Malchanceuse, Paredes va manquer son dégagement dans la surface de sa gardienne : lobée, cette dernière ne peut empêcher le but de sa co-équipière et l’Espagne rentre aux vestiaires en fâcheuse posture.

La Norvège confirme

Pas forcément favorite avant le début de la compétition, la Norvège pourrait bien tirer son épingle du jeu. Malgré des Espagnoles agressives pour essayer de recoller au score, la défense est en place, à l’image d’Hjelmseth, impressionnante dans ses buts depuis le début du tournoi (2 buts encaissés seulement). Une défense solide qui va permettre un redéploiement et la possibilité pour Ada Hegerberg de porter le coup de grâce avec une frappe enroulée, rentrante grâce à au poteau.

Le dernier but, signé Hermoso sauvera l’honneur d’une équipe d’Espagne qui n’a pas à rougir de sa prestation dans le tournoi. Au même titre que les Italiennes, les joueuses d’Ignacio Quereda font partie de ces équipes montantes du football féminin : elles pourraient bien bouleverser un paysage en pleine expansion lors des prochains événements internationaux. La Norvège, quant à elle, devient une menace plus que sérieuse : après ses deux titres en 1987 et 1993, le royaume nordique pourrait bien disputer sa couronne à la Suède. A moins que l’Allemagne ait encore son mot à dire. Avant cela, il leur faudra affronter des Danoises qui viennent de créer l’exploit en sortant les Bleues de la compétition.

NORVEGE – Espagne, Guldfågeln Arena (Kalmar) : 3-1 (2-0).

Arbitre : Bibiana Steinhaus (GER).

BUTS. Norvège : Gulbrandsen (24’), Paredes (CSC, 43’),  Hegerberg (64’), Espagne : Hermoso (90+2’).

AVERTISSEMENTS. Espagne : Landa (83’).

NORVEGE : Ingrid Hjelmseth – Ada Hegerberg (Elise Thorsnes, 71’), Maren Mjelde, Toril Akerhaugen, Marit Christensen – Solveig Gulbrandsen – Ingvild Isaksen (Cathrine Dekkerhus, 76’), Caroline Hansen (Ingrid Ryland, 81’), Ingvild Stensland, Kristine Hegland, Trine Rønning.

Sélectionneur : Even Jostein Pellerud.

ESPAGNE : Ainhoa Tirapu – Ruth García (Erika Vázquez, 62’), Marta Torrejón, Irene Paredes – Alexia Putellas, Nagore Calderón, Silvia Meseguer, Elisabeth Ibarra (Leire Landa, 70’), Jennifer Hermoso – Verónica Boquete, Adriana (Priscila Borja, 77’).

Sélectionneur : Ignacio Quereda.

Comments are closed.