mercredi 10 juin 2015

PUBLICITÉ

CDM2015 – Groupe E et F : Une journée moins prolifique

Alors que les autres journées avaient été marquées par un grand nombre de buts, ce ne fut pas le cas hier, avec « seulement » 7 buts au total à se mettre sous la dent. Dans le groupe E, le Costa Rica tient tête à l’Espagne, pendant que le Brésil s’impose tranquillement. Dans le groupe F, la France s’accorde une courte victoire pour son entrée en jeu, pendant que ses futurs adversaires se quittent sur un match nul.

Espagne 1 – 1 Costa Rica  / Losada (13’) // Rodriguez cedeno (14’)

L’Espagne participe à sa première coupe du monde et pourtant déjà plein d’espoirs pèse sur ses épaules. Favorite du match sur le papier, elle confirme cela dans le jeu en imposant sa technique. Mais les joueuses du Costa Rica, portée par la parisienne Shirley Cruz, multiplient les efforts pour défendre et gêner les espagnoles. Ces dernières se montrent dangereuse sur coup de pied arrêté et c’est donc logiquement qu’après un corner joué en deux temps, Vicky Losada effectue un contrôle en pivot et déclenche une frappe imparrable pour Dinnia Diaz (13’). Cependant le manque d’expérience de cette équipe d’Espagne va les rattraper, un manque de concentration sur l’engagement qui suit, permet alors au Costa Rica d’égaliser, par l’intermédiaire de Raquel Rodriguez Cedeno (14’).  De chaque côté c’est le 1er tir cadré du match, 100% de réalisme. Un chiffre qui ne durera pas, surtout côté espagnol avec deux énormes occasions que Jenifer Hermoso ne peut mettre au fond des filets. C’est l’exemple de son incroyable raté en début de deuxième mi-temps, le ballon lui arrive dans les pieds à 2m du but vide, mais le ballon lui colle aux piedss et elle ne peut pas le pousser au fond. Malgré une domination espagnole, cela n’a pas sufffit face à une équipe du Costa Rica généreuse dans l’effort défensif.

Brésil 2 – 0 Corée du Sud / Formiga (33’) : Marta (53’ sp)

La joueuse emblématique du football féminin, Marta, se lancçait à son tour dans la compétition, avec le Brésil. Après une petite période d’observation, le Brésil se met en route, domine techniquement et s’impose dans la quasi-totalité des duels aériens. Le milieu rythme le jeu, et le Brésil ouvre le score en profitant d’une erreur défensive. La défenseur coréenne ne pousse pas assez son ballon pour sa passe en retrait, Formiga qui avait bien poursuivie son effort, chipe le ballon et marque (33’). Elle décroche ensuite un pénalty en seconde période, grâce à une nouvelle faute maladroite des coréennes. Marta se charge de le transformer d’un contre pied parfait (53’). Avec ce but elle entre un peu plus dans l’histoire : elle est désormais meilleure buteuse de l’histoire de la Coupe du Monde avec 15 réalisations. Le brésil débute le mondial par une victoire tranquille face à une équipe coréenne qui ne lui a pas trop posé de difficulté.

Colombie 1 – 1  MexiqueMontoya (82’) // Perez (36’)

Après un début de match équilibré, c’est la Colombie qui finit par se montrer la plus dangereuse avec des occasions franches, à l’image de ce but injustement refusé à Daniela Montoya pour hors-jeu. C’est finalement le Mexique qui ouvre le score : malgré une belle parade de Stefany Castano, le sauvetage sera de courte durée, puisque sur l’action suivante, un centre fort qui se transforme en tir de Veronica Perez trouve le chemin des filets. La frappe est détournée par la gardienne sur la transversale mais rebondit derrière la ligne. 1-0 pour le Mexique (36’). Fort de ce but, les mexicaines prennent confiance et dominent le match. La Colombie se repose sur des exploits personnels pour tenter d’égaliser, à l’image de Diana Ospina qui voit Cecilia Santiago trop avancée et tente le lob, mais ce n’est pas cadré (69’). L’égalisation arrive pourtant à la 82ème minute, Montoya marque cette fois-ci un but indiscutable d’une superbe frappe première intention. C’est le premier but de la Colombie dans l’histoire de la Coupe du Monde. Un premier but qui lui permet par la même occasion de décrocher un premier point. Avec ce match nul, la France est seule en tête du groupe F.

France 1 – 0  Angleterre  / Le Sommer (29’)

Le moment tant attendu est enfin arrivé ! La France a entamé son mondial face à l’Angleterre. Malgré une météo capricieuse, beaucoup de vent et de la pluie, les Bleues ont mis le pied sur le ballon. Elles se sont logiquement imposées face à une équipe anglaise qui n’a pas fait le jeu avec seulement  3 tirs en 90 minutes. L’unique but de la rencontre est signé Eugénie Le Sommer. Après une récupération de Gaëtane Thiney, Le Sommer déclenche une superbe frappe tendue à l’entrée de surface (29’). La meilleure joueuse de D1F ouvre son compteur en Coupe du Monde, et lance de la meilleure des manières l’Equipe de France dans la compétition, avant des matchs qui, sur le papier, semblent bien plus faciles.

Le résumé complet de France-Angleterre | L’analyse tactique de France-Angleterre

Comments are closed.