dimanche 9 juin 2019

PUBLICITÉ

CDM 2019 – Cristiane et Bonansea, héroïnes du jour

Embed from Getty Images

Ce dimanche 9 juin, l’Italie a créé la surprise en battant l’Australie alors que le Brésil s’est largement imposé face à la Jamaïque. L’Angleterre a galéré dans le derby face à l’Écosse.

Australie 1-2 Italie

Embed from Getty Images

Désillusion d’entrée pour les Australiennes qui avaient pourtant ouvert la marque dès la 22e minute par Sam Kerr. Car en face, Barbara Bonansea s’est transformée en héroïne pour une Italie qui n’avait plus mis les pieds dans une Coupe du Monde depuis 20 ans. En marquant un magnifique but en solo à la 56e minute suite un rush après une récupération, l’attaquante de la Juventus a doublé la mise à la 95e minute alors que le temps fort était plutôt australien, en profitant d’un placement hasardeux de la gardienne Lidya Williams. Dans un match où plusieurs buts ont été refusés, c’est finalement l’Italie qui s’impose et crée la première surprise de ce premier tour.

Le résumé vidéo :

Brésil 3-0 Jamaïque

Embed from Getty Images

Pour le premier match de Coupe du Monde de son histoire, la Jamaïque n’a pas à rougir malgré le score élevé. Face à une Cristiane en feu qui a scoré un triplé (15e, 50e et 64e), il n’y avait pas grand chose à faire. A noter que Formiga, 41 ans, participe à sa 7e Coupe du Monde… Et cette édition en France n’est que la 8e de l’histoire. Un record.

Le résumé vidéo :

Angleterre 2-1 Écosse

Embed from Getty Images

Il y a eu deux phases différentes dans ce match entre sœurs ennemies. L’Angleterre a marché sur l’Écosse, en scorant par deux fois en première période : d’abord sur penalty par Nikita Parris (14e), puis grâce Ellen White (40e) qui a parmi à ses coéquipières de rentrer aux vestiaires avec deux longueurs d’avance. Dominées, on ne voyait pas comment les Écossaises allaient s’en sortir, et pourtant. Revenues avec de bien meilleures intentions en seconde mi-temps, elles ont réduit le score par Claire Emslie à la 79e minute puis ont espéré égaliser jusqu’à la fin, en vain. Le record du match est pour Jill Scott qui devient la première Anglaise à disputer 4 Coupes du Monde.

Le résumé vidéo :

Comments are closed.