lundi 27 janvier 2014

PUBLICITÉ

CdF – Quimper (D2) offre une belle résistance à Juvisy (D1)

Football Féminin - FCF Juvisy Essonne - Gaëtane Thiney

L’escapade bretonne n’aura pas été de tout repos pour les Essonniennes : si elles s’assurent une place en seizièmes de finale de la Coupe de France, elles ont trouvé du répondant à Quimper. Notamment en la personne de Camille Desforges, dernier rempart efficace de la défense locale, qui n’a finalement encaissé que 3 buts.

Quimper en mode diesel

La pluie n’a pas empêché les supporters de venir encourager la très jeune équipe de Quimper qui recevait l’un des cadors de la division supérieure, le FCF Juvisy. Acculées dès les premières minutes devant leur but, les joueuses de David Brusau ont détourné un par un, chacun des centres de Thiney et de Catala. C’est finalement sur une erreur de contrôle côté quimpérois que Janice Cayman va s’appuyer pour ouvrir le score au quart d’heure de jeu. Le but de la Belge va alors réveiller l’attaque des locales qui s’offrent dans la foulée un premier tir cadré signé Canévet, aussitôt capté par Marion Mancion.

Le travail effectué dans la surface pour contrer Traïkia (30’) ou Dusang (36’) laisse espérer l’égalisation mais malgré quelques approximations de Juvisy, les Quimpéroises n’ont que rarement su profiter de leurs possessions pour construire. Ni Julie Hélias, ni Stéphanie Canévet, pourtant déterminées à affronter la défense francilienne, ne parviendront à concrétiser avant la pause.

L’expérience façon Thiney

On ne s’invite pas en demi-finale de Ligue des Champions sur un malentendu : Juvisy et sa pléiade d’internationales (Thiney, Catala, Brétigny, Cayman mais aussi Soubeyrand, Dusang, Butel, Soyer, toutes les 4 passées par l’équipe de France) ont appuyé sur l’accélérateur au moment où les premiers signes de fatigue se faisaient sentir chez les Bretonnes. En amenant du sang neuf en attaque, Pascal Gouzenes donne à Gaëtane Thiney l’opportunité de trouver de nouvelles solutions. Si un premier tir était venu s’écraser sur la transversale (64’), le second termine sa course au fond des filets d’une Camille Desforges impeccable jusqu’alors (68’). L’attaquante vedette des Bleues va alors prendre le match à son compte, permettant notamment à Brétigny de s’offrir le petit filet quimpérois (76’). D’ores et déjà éliminées, les hôtes de la rencontre ne lâcheront plus rien jusqu’au coup de sifflet final, quittant le stade sous les acclamations et sur un score loin d’être ridicule.

Quimper Kerfeunteun FC (D2) – FCF Juvisy (D1), 0-3 (0-1), Stade de Penvillers, Quimper. 350 spectateurs.

Quimper Kerfeunteun FC (D2) : Camille Desforges – Mégane Duval, Alexandra Faucon, Sandra Goavec, Aurélie Doaré, Lydia Fuzier, Julie Hélias (Audrey Moreau, 60’), Katell Jourdrin, Stéphanie Canévet, Océane Le Mab, Sabrina Brujean (Laura Fily, 46’). Entraîneur : David Brusau.

FCF Juvisy (D1) : Marion Mancion – Sandrine Dusang (Laure Lepailleur, 75’), Aissatou Tounkara, Janice Cayman, Gaëtane Thiney, Sandrine Soubeyrand, Julie Soyer, Inès Jaurena, Lilas Traikia (Sandrine Brétigny, 60’), Anaïg Butel, Camille Catala (Gwenaëlle Butel, 60’). Entraîneur : Pascal Gouzenes.

Buts : Cayman (15′), Thiney (68′), Brétigny (76′).

 

Gaëtane Thiney (FCF Juvisy) : « On se doutait quand même qu’elles allaient jouer de manière défensive. Après, le terrain était très compliqué à jouer, très gras et nous, peut-être qu’au début du match, on a pas assez joué dans l’engagement. Ça fait un score un peu plus serré. La Coupe de France c’est un de nos objectifs, même si on veut encore croire à cette deuxième place qualificative pour la Ligue des Champions. Ça passe par ce match là, c’était aussi agréable de venir ici : ça s’est très bien passé face à des filles très respectueuses. Il y avait une bonne gardienne, un vent qui changeait un peu la trajectoire du ballon mais ça fait partie du match.« 

Camille Desforges (Quimper KFC) : « J’avais beaucoup de pression au début parce que c’est vrai qu’en tant que gardienne, sur les gros matchs comme ça on est attendue. C’est impressionnant de jouer contre une équipe comme Juvisy, après nous on a beaucoup de mal même en championnat, à gérer le premier quart d’heure, c’est souvent quand on se prend un but qu’on joue mieux. On avait une certaine pression : c’est quand même Juvisy en face qui te regarde, il ne faut pas être ridicule, pas qu’elle jouent seules devant nous. Devant notre public on voulait vraiment faire une grosse  performance, faire 1-0 seulement à la mi-temps, c’était déjà pas mal pour nous. On voulait à tout prix tenir le score et 3-0, c’est pas ridicule, y’a des équipes de D1 qui prennent 3-0 contre Juvisy. On se bat jusqu’au bout et c’est pour ça qu’on s’en prend pas un 4ème.« 

Comments
One Response to “CdF – Quimper (D2) offre une belle résistance à Juvisy (D1)”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] ils n’ont pas failli puisque l’OL s’impose 18-0, le PSG 3-0, Montpellier 5-0, Juvisy 3-0 (résumé complet du match) ou encore Arras 6-0, Guingamp s’est fait surprendre par un club de D2, Le Mans, aux tirs au but. […]