My Twitter Feed

samedi 13 juillet 2013

PUBLICITÉ

Euro 2013 – Bonne entrée en matière pour les Bleues

Equipe de France Féminine de Football - Juin 2013 - Elise Bussaglia

Euro 2013. France – Russie : 3-1. Tout en maîtrise, les Françaises ont remporté leur premier match dans la compétition. Toutefois, les joueuses de Bruno Bini se sont fait peur en fin de rencontre, la faute à un relâchement collectif.

La défaite lors du dernier match de préparation pour cet Euro en Suède face à l’Australie (2-0), est déjà loin pour les Bleues. En effet, les coéquipières de la capitaine Sandrine Soubeyrand sont entrées de la meilleure des manières dans la compétition, en l’emportant assez facilement face à des Russes limitées techniquement.

Dès le début du match, les Françaises faisaient tourner le ballon et prenaient la pleine mesure de leur adversaire du jour. Crispées, les Bleues se libéraient au fil des minutes et se créaient plusieurs situations dangereuses devant le but d’Elvira Todua. Tout d’abord par Gaëtane Thiney (3’), Eugénie Le Sommer (7’, 10’) ou encore Marie-Laure Delie (12’). Cependant, comme lors de leurs dernières sorties en matches de préparation, les attaquantes françaises manquent de réalisme devant le but adverse. La 21e minute sera la bonne pour Marie-Laure Delie, qui ne manque pas l’occasion de donner un avantage mérité aux Bleues, suite à une défense centrale russe beaucoup trop attentiste. Un but qui a le don de mettre les Françaises sur la bonne voie, puisque dix minutes plus tard, Marie-Laure Delie, encore elle, fait le break et s’offre un doublé (31’), suite à un bon service d’Eugénie Le Sommer.

La France assomme les Russes

Ce deuxième but français agace le sélectionneur russe, qui, à la surprise de beaucoup d’observateurs, procède à deux changements, dix minutes avant la mi-temps (35’). Ainsi, Medvec et Savchenkova cèdent leur place à Gordeeva et Pozdeeva. Durant ces dix dernières minutes de la première période, les joueuses de Bruno Bini se contentent de gérer leur avantage et de faire courir les Russes, même si Eugénie Le Sommer n’était pas loin d’inscrire un troisième but, mais la gardienne russe dévie le ballon en corner, qui ne donnera rien.

Au retour des vestiaires, les Françaises repartent sur les mêmes bases et se créent une multitude d’occasions (46’, 48’, 51’, 65’), sans parvenir pour autant à se mettre définitivement à l’abri. Un troisième but qui viendra pourtant récompenser les efforts français à la 67e minute, grâce à un très bon débordement d’Élodie Thomis, qui parvient à servir Eugénie Le Sommer, qui ne manque pas l’occasion de fusiller Elvira Todua à bout portant.

 Les Bleues se font peur

Durant cette fin de match les joueuses de Bruno Bini se contentent de gérer leurs efforts et de faire tourner le ballon. Elles vont tout de même se faire surprendre en toute fin de rencontre, à la suite d’une erreur de Wendie Renard dont Elena Morozova profite et se charge de tromper Sarah Bouhaddi (82’). Les Russes ne seront pas loin d’inscrire un deuxième but, mais la gardienne des Bleues veille et sort une très belle parade (90’+2). Le score en restera là.

La France s’impose donc logiquement face à des Russes qui auront tout de même fait passer quelques frissons dans les rangs français lors des dernières minutes de la rencontre. Les Bleues sont les premières à s’imposer lors de cet Euro et envoient un message fort à leurs adversaires. Prochain match, lundi prochain, face à de surprenantes Espagnoles qui l’ont emporté face aux Anglaises, pourtant favorites du groupe avec les Françaises.

FRANCE – RUSSIE : 3-1 (2-0).

Arbitre : Jenny Palmqvist (SUE).

2 980 spectateurs.

BUTS. France : Delie (21′, 32′), Le Sommer (67′). Russie : Morozova (84’).

AVERTISSEMENTS. Russie : Kostyukova (23′), Skotnikova (90′).

FRANCE : Bouhaddi – Franco, Georges, Renard, Boulleau – Bussaglia, Soubeyrand (cap) (Catala, 76’) – Le Sommer, Abily, Thiney (Necib, 66’) – Delie (Thomis, 61’).

Non entrées en jeu : Deville (g), Benameur (g), Meilleroux, Soyer, Delannoy, Houara, Henry, Brétigny, Asseyi.

Sélectionneur : Bruno Bini.

RUSSIE : Todua – Petrova, Sidorovskaya, Tsybutovic (cap), Medved (Gordeeva, 35’) – Savchenkova (Pozdeeva, 35’, Skotnikova, 67’), Kostyukova – Sochneva, Korovkina, Terkhova – Morozova.

Non entrées en jeu : Grichenko, Shirokova, Stepanenko, Dyachkova, Bessolova, Kurochkina, Pertseva, Shlyapina, Makarenko.

Sélectionneur : Sergey Lavrentyev.

Les résultats complets

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :