dimanche 9 septembre 2012

PUBLICITÉ

Benstiti présente les recrues du nouveau PSG

S’il n’exclut pas l’arrivée d’un ou deux renforts offensifs supplémentaires d’ici la fin du marché des transferts le 23 septembre, Farid Benstiti, le nouvel entraîneur du PSG, est satisfait de son recrutement. Il nous a présenté jeudd les quatre joueuses qui ont rejoint le club parisien cet été. Toutes étrangères.

Annike Krahn
27 ans, défenseur (ex-Duisbourg), internationale allemande (81 sélections, 4 buts)

« C’est une figure du football allemand et on sait que l’Allemagne fait partie des deux meilleurs pays au monde avec les Etats-Unis. Je la voulais déjà quand j’ai entraîné en Russie mais cela n’a pas pu se faire. Je l’ai prise car elle a une rigueur exceptionnelle derrière. Elle est très intelligente. Elle anticipe beaucoup et c’est une grosse travailleuse. Comme elle le dit elle-même, elle n’avait pas de talent à la base mais elle a travaillé pour arriver à maturité. Elle est dure sur les joueuses adverses. »

Linda Bresonik
28 ans, milieu de terrain (ex-Duisbourg), internationale allemande (78 sélections, 8 buts)

« Si on connait le football international, on sait qu’elle fait partie des cinq meilleures milieux de terrain au monde. C’est très important pour le PSG de l’avoir engagé car ce n’était pas évident de la faire venir à Paris. Elle est polyvalente car elle peut être alignée aussi bien en position défensive qu’un peu plus avancée. Elle est d’ailleurs très efficace sur le plan offensif. Elle marque souvent. »

Shirley Cruz
27 ans, milieu de terrain (ex-Olympique Lyonnais), international costaricienne (29 sélections, 18 buts)

« J’ai saisi l’occasion de pouvoir l’engager car elle était en fin de contrat. Elle est arrivée à 18 ans en France et je l’ai connue à l’OL. Elle est exceptionnelle. C’était la pierre angulaire du milieu de terrain de l’OL. Elle est capable de jouer seule dans son rôle de milieu défensif. On lui donne les clés du milieu de terrain sans problème. C’est une fille très explosive et expérimentée. Elle ne perd quasiment jamais le ballon. Elle sait faire jouer les autres et c’est très important. Elle a une qualité qu’on ne soupçonne pas mais on va vite s’en rendre compte. Elle se projette très vite vers l’avant et elle peut faire la différence. »

Lindsay Horan
18 ans, attaquante, internationale américaine des moins 20 ans

« Elle a été séduite par notre projet sportif. C’est une grande espoir américaine et une internationale des moins de 20 ans même si elle n’a pas disputé le Mondial de la catégorie en raison d’un problème au genou. On connaît la qualité du football féminin américain qui vient de remporter les Jeux olympiques. C’est une buteuse qui a de grosses qualités athlétiques. »

Louisa Necib, le transfert raté

« On était en concurrence avec l’OL. On comprend son choix de rester dans son club avec une prolongation de quatre ans. Elle a assuré son avenir mais c’est une grosse déception pour moi car j’ai une grande affection pour Louisa. »

Comments are closed.