My Twitter Feed

mercredi 4 juillet 2012

PUBLICITÉ

La FF Equitation veut son record du monde

Plus de 14 000 cavaliers, 13 500 chevaux, 2 semaines de compétition, plus de 200 épreuves, 500 000 visiteurs… le Generali Open de France surprend tous ceux qui le découvrent par ses dimensions extraordinaires. Il a tous les atouts pour battre le record de « La plus grande compétition équestre au monde » dont le seuil est fixé à 10 000 participants par le Guinness World Records.

(Info FF Equitation)

Lamotte – Beuvron, le 3 juillet 2012 : Le Guinness World Records a fixé à 10 000 le seuil du nombre de participants différents à une compétition équestre pour prétendre au titre de « Plus grande compétition équestre au monde. » Le Generali Open de France 2012 a tous les atouts pour battre ce record. Ce sont en effet plus de 14 000 concurrents qui se sont inscrits pour disputer les épreuves.

Uniques et géants : les championnats de France imbattables

Plus de 14 000 cavaliers, 13 500 chevaux, 2 semaines de compétition, plus de 200 épreuves, 500 000
visiteurs… le Generali Open de France surprend tous ceux qui le découvrent par ses dimensions extraordinaires. Avec ses deux sessions poneys et clubs, la compétition est ouverte à tous les âges et à tous les niveaux.

Accueilli au Parc Equestre Fédéral, un lieu unique et spécialement équipé à cet effet, le Generali Open de France fait de Lamotte – Beuvron, en plein coeur de la Sologne, la capitale mondiale des cavaliers, tous les mois de juillet, depuis plus de 15 ans.

Durant les quinze jours de la compétition, c’est une région qui vit au rythme des cavaliers et de leurs montures. Ils viennent des quatre coins de France et même d’Outre-Mer pour cet événement attendu avec impatience. Les quelques 2 000 clubs qui ont préparé ces championnats sont récompensés de leurs efforts, quel que soit le résultat. L’aventure humaine que représente le Generali Open de France a bien plus de prix qu’une place sur le podium.

Des moyens exceptionnels

L’organisation d’une manifestation d’une telle ampleur réclame des moyens hors norme. Le Parc Equestre Fédéral a été conçu à cet effet. Clé du développement de l’équitation en France, il offre des équipements qu’aucun autre site ne peut proposer en France par sa taille, le nombre des carrières sportives et des aires de services.

Véritable maison de famille de tous les cavaliers, le Parc Equestre Fédéral devient le temps du Generali Open de France une véritable fourmilière qui nécessite en amont une longue préparation logistique.

Restauration, hébergement, soins des chevaux, signalétique, sécurité… Tout est pensé dans les moindres détails pour permettre un maximum de fluidité le jour j.
Une logistique qui profitera au déploiement des moyens spécifiques mis en oeuvre cette année pour remplir les conditions de la tentative de record Guinness World Records.

Une compétition prestigieuse

Au fil des années la qualité des épreuves n’a cessé de s’améliorer. Aujourd’hui les finales remportent un vif succès auprès d’un public toujours plus nombreux. Les championnats Elite, Excellence et Premium présentent ainsi les meilleurs cavaliers au cours de prestations qui tiennent le public en haleine.

Certains championnats représentent aussi un enjeu majeur comme le Championnat des As qui permettra aux cavaliers de préparer les Championnats d’Europe dans les trois disciplines olympiques. Le Tournoi mondial des Clubs et la Coupe d’Outre-Mer ouvrent le Generali Open de France sur d’autres horizons. Ils permettent la rencontre avec d’autres pratiques et participent au rayonnement de la France équestre au-delà des frontières métropolitaines.

Cette année, le Generali Open de France prendra fin au moment où débuteront les Jeux Olympiques de Londres. Parmi les cavaliers sélectionnés plusieurs ont gagné leur première médaille à Lamotte, témoins du chemin parcouru et de la qualité du circuit mis en place par la Fédération Française d’Equitation.

La tentative de record en détail

Un participant est un cavalier ayant pris le départ d’une épreuve du Generali Open de France. Un témoin remplit et certifie la liste des partants effectifs de chaque épreuve. Chaque partant est pris en photo. Un huissier collecte tous les procès-verbaux de listes de départ et toutes les photos pour les remettre à la société Guinness World Records qui étudie les pièces et envoie le certificat sous 3 jours.
Le nombre d’engagés sur la semaine poneys est de près de 8 000, le record sera donc battu le 21 ou le 22 juillet. Un tableau d’affichage permettra de suivre la progression du nombre de partants. Une grande photo de groupe sera réalisée pour immortaliser le record. A suivre.

Tout savoir sur le site de l’événement : http://opendefrance.ffe.com/

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :