samedi 6 juin 2015

PUBLICITÉ

RG15 : Troisième Roland Garros pour Serena Williams

La numéro 1 mondiale Serena Williams entre un peu plus dans l’histoire : en battant Lucie Safarova, elle a remporté son troisième Roland Garros, son vingtième titre du Grand Chelem, le troisième consécutif après l’US Open 2014 ete l’Open d’Australie début 2015.

Serena Williams a mené tranquillement 6-3 4-1 lors de cette finale. Le peu d’échanges disputés tournaient en faveur de l’Américaine, la déception du public était palpable et en coulisses, on préparait la cérémonie de remise du trophée. C’est ce moment qu’a choisi Lucie Safarova pour entrer dans sa finale. Probablement un peu crispée par l’enjeu, la Tchèque, jusque là, jouait timidement, sans pousser la numéro 1 mondiale dans ses retranchements.
Tout à coup plus incisive, avec un service retrouvé, Lucie Safarova a alors aligné cinq jeux consécutifs pour refaire ses deux breaks de retard. Obligeant son adversaire à courir, commettant moins de fautes, elle gagnait le droit de disputer un jeu décisif, dans lequel l’Américaine n’a rien pu faire, vaincue 7 points à 2.
Sur sa lancée, Lucie Safarova prenait d’entrée de troisième manche le service de Serena Williams, se détachant 2-0. Sur son jeu de service suivant, la double gagnante de Roland Garros a retrouvé sa première balle et ce jeu blanc remporté lui a donné un coup d’accélérateur, parallèlement à la petite baisse de régime de la tête de série n°13, qui n’allait alors plus marquer un seul jeu pour s’incliner finalement 6-3 6-7 6-2.

Au cours de cette quinzaine, en sept matches, Serena Williams aura disputé cinq matches en trois sets. Anna-Lena Friedsam, Victoria Azarenka, Sloane Stephens, Timea Bacsinszky et Lucie Safarova auront toutes fait vaciller la numéro 1 mondiale, sans parvenir à la faire tomber. A 33 ans, après tant d’années au sommet, la détentrice de désormais 20 titres du Grand Chelem a les moyens d’aller encore plus loin. Les 22 titres de Steffi Graf ne sont plus très loin, et nul doute que l’Américaine sera déterminée à poursuivre sur sa lancée sur le gazon de Wimbledon, où elle a déjà été couronnée 5 fois, en 2002, 2003, 2009, 2010 et 2012.

De son côté, Lucie Safarova peut avoir le sourire, après avoir confié n’avoir aucun regret à propos de cette finale dans laquelle elle a tout donné (interview à lire ICI). Auteur d’un formidable parcours jusqu’à la finale, ne perdant pas un set et éliminant deux anciennes lauréates des Internationaux de France, Maria Sharapova et Ana Ivanovic, la Tchèque a encore une fois montré les progrès effectués ces derniers mois. Plus constante, la gauchère de 28 ans aspire maintenant à de plus grandes choses. Dans quelques semaines, elle retrouvera le gazon londonien qui l’avait vue atteindre sa première demi-finale en Grand Chelem l’an dernier. Cette année, c’est auréolée d’une nouvelle septième place mondiale et d’un joli capital confiance qu’elle viendra défendre son nouveau statut. Avant cela, son histoire continue à s’écrire dimanche avec la finale du double dames qu’elle disputera, associée à Bethanie Mattek-Sands, face à la paire composée de Casey Dellacqua et Yaroslava Shvedova.

Comments are closed.