lundi 26 janvier 2015

PUBLICITÉ

Lille-Perpignan : nous aussi nous y étions !

Un des grands événements des 24h du Sport Féminin ce samedi 24 janvier 2015 était sans aucun doute le match de Top 8 de Rugby joué au Stadium nord de Villeneuve d’Ascq devant les caméras et les moyens de Canal+. Récit d’un après-midi pas comme les autres.

Samedi 24 janvier 2015, il est 14h30 et le parking le plus proche de l’entrée du Stadium Lille Métropole est déjà rempli. Des familles entières se dirigent vers l’entrée du Stadium, facilitée par la gratuité de l’événement du jour, ainsi qu’une météo plutôt clémente. Une petite fanfare accueille les spectateurs avec la Peña Baiona et autres classiques, pour plonger les nordistes dans une ambiance typiquement rugby dont ils n’ont pas forcément l’habitude.  Le staff du club du Nord, ainsi que les joueuses (Laura Di Muzio et Alexandra Pertus notamment), ont fait le travail du côté de la communication, puisque 2 500 spectateurs étaient présents dans les tribunes, munis d’affiches et de bâtons de supporters aux couleurs locales. Les jeunes fans, venus en nombre, ont même pu profiter des lancers de t-shirts à la mi-temps. Il faut dire que ce match est un événement et une opportunité en or pour le LMRCV et le rugby féminin en général, puisqu’il est diffusé en direct sur Canal + à l’occasion des 24h du Sport Féminin.

Le coup d’envoi fictif est donné par Pierre Camou, le Président de la FFR qui a fait le déplacement pour l’occasion. Alors que le stade se remplissait encore, les filles de l’USAP ne perdent pas de temps et Billes aplatit dans l’en-but dès la 5ème minute (essai transformé par C. Le Duff). La marque n’évoluera pas jusqu’à la mi-temps, la première période est à l’image d’un match « fermé » selon l’arrière catalane Caroline Boujard, voire « rugueux » d’après le site de l’USAP. Pour essayer de débloquer ce match, Le Duff et son homologue lilloise se répondent inlassablement au pied, à tel point que les gamins qui m’entourent lancent des « Mais ho on n’est pas au foot là !« 

A la reprise, les lilloises investissent les 22 mètres de l’adversaire, qui résiste en défense, mais le directeur de jeu accorde un essai de pénalité pour le LMRCV, qui transforme. Après un drop de Le Duff, l’USAP repasse devant, jusqu’à 5 minutes de la fin du match où Yanna Rivolaen concrétise la dernière offensive lilloise. Du côté des tribunes, le fan club d’Isabelle Ithurburu est en place et essaye d’attirer l’attention de la journaliste de Canal +, présente sur le bord du terrain. Le match se termine sur un score de 12-10, à la grande joie des supporters nordistes et de l’équipe locale, dont les joueuses se précipitent sur le terrain alors que les rouge et jaune rentrent aux vestiaires sans s’attarder. Il faut dire que les filles de l’USAP repartent avec une défaite, 3 blessées au genou et l’impression d’avoir joué à 16 contre 15, comme l’a souligné sur Canal+ la capitaine de Perpignan à la fin du match. Les joueuses du LMRCV savourent alors leur victoire durant de longues minutes sur le terrain, et demandent même le silence dans le stade alors debout, pour entamer l’hymne à copinard et faire chanter le stade!

Même si le match en lui même n’était donc pas forcément à la hauteur des espérances, nous avons vécu une belle fête du rugby féminin grâce au club de Lille-Villeneuve d’Ascq qui a su mobiliser son public et donner on l’espère, l’envie aux chaînes de télévision de revenir sur le bord des terrains de Top 8 !

Poster un commentaire