My Twitter Feed

lundi 4 septembre 2017

PUBLICITÉ

LFH J2 – Des surprises en pagaille !

Brest qui arrache le nul à domicile contre Nice, Chambray qui l’emporte à Toulon, Le Havre qui bat Besançon (photo)… La 2e journée de Ligue Féminin de Handball a été riche en surprises.

Dijon 21-28 Nantes

Toujours diminuées, les Artistes n’ont rien pu faire face à Nantes et aux 9 buts de Kalidiatou Niakaté. Menée dès le début de rencontre et de 3 buts à la mi-temps, les Dijonnaises n’ont jamais pu refaire leur retard. Avec ses 7 buts, Anette Hansen était elle aussi particulièrement en forme et a logiquement participé au succès ligérien.

Toulon St Cyr 28-29 Chambray

Après sa défaite à Besançon, Toulon se place dans une position difficile dès la 2e journée avec une défaite à domicile contre une adversaire qu’il aurait pu (ou dû) battre. La fin de première mi-temps a été fatale aux ReBelles qui sont passées de 8-8 à 13-16 pour rejoindre les vestiaires avec 3 buts de retard. Avec 4 buts de retard à 2 minutes 30 de la fin, et malgré les 3 derniers buts marqués, elles viennent « mourir » à un but des Chambraisiennes qui a pu compter sur le duo Mouna Chebba-Vanessa Boutrouille (6 buts chacune).

Le Havre 28-24 Besançon

Le Havre qui voulait la jouer modeste a réalisé un gros coup en battant une équipe de haut de tableau. Et avec la manière s’il vous plait. Les Normandes ont bien réussi leur entame de match et menaient de 5 buts à la pause (15-10). Revenues à 1 but à la moitié de la 2e mi-temps (19-18), Besançon a payé ses efforts pour revenir en replongeant en fin de match. Le duo Doungou Camara-Jessica Dias avec leurs 6 buts chacune a marqué les esprits.

Metz 37-25 Bourg de Péage

Pas de surprise aux Arènes où le Champion de France n’a pas fait de détails face au promu isérois. Déjà devant de 8 buts à la mi-temps (20-12), les joueuses d’Emmanuel Mayonnade ont maintenu le rythme en seconde période et le coach lorrain en a profité pour faire tourner puisque toutes ses joueuses ont joué au moins 10 minutes. Manon Houette avec 9 buts était particulièrement en forme sur son aile.

Issy Paris 31-30 Fleury

Les Lionnes se sont faites un peu peur en voyant Fleury marquer deux buts dans les dernières minutes pour revenir à une longueur. Mais grâce aux 11 buts de Tamara Horacek et à un bon duo de gardiennes (Silje Solberg 40% et Deborah Dangeuger 34%), les joueuses d’Arnaud Gandais entament leur nouveau cycle par une deuxième victoire en deux matchs. Dommage pour les Panthères et pour Paule Beaudouinn et ses 11 buts.

Brest 23-23 Nice

On attendait Brest comme un cador, et on n’attendait pas Nice aussi bon, on ne va pas se le cacher. Du coup, les Aiglonnes ont surpris les Bretonnes et même menée de 4 buts à la mi-temps (8-12). Dans une fin de match à couper au couteau où Laurent Bezeau a dû élever plusieurs fois la voix, notamment lors des temps mort, les BBH est parvenu dans les 3 dernières minutes à recoller au score pour égaliser à 3 secondes de la fin. Une action rocambolesque qui a vu une Aiglonne se faire exclure d’un carton rouge direct pour être sortie coude en avant sur Sophie Herbercht qui offrait la balle d’égalisation à Paulien Coatanea.

Au classement, Metz, Issy Paris et Chambray sont devant avec 2 victoires en 2 matchs. Brest reste en embuscade après son match nul. Défaits deux fois, Toulon, Dijon et Bourg de Péage ferment la marche.

Le classement interactif

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :