samedi 18 octobre 2014

PUBLICITÉ

LFB – Arras cherche à reconstruire

Après de nombreux remous, changements d’entraîneurs, de joueuses, Arras cherche enfin un peu de stabilité. Comme l’annonce sa coach Cécile Piccin, retrouver ce qui a fait les valeurs du club, et reconquérir son public.

Cécile, il y a eu beaucoup de mouvements ces dernières années à Arras, sur le banc, dans l’effectif… Comment abordez-vous cette nouvelle saison de LFB ?

Plus sereinement, on a eu effectivement beaucoup de mouvements de joueuses donc on a des objectifs pas trop élevés. Ça veut dire qu’on joue le maintien. On est serein, on essaie de remettre le club financièrement bien pour les années futures donc avec une équipe jeune qui a de l’ambition… Ça ne peut être que positif comparé aux autres années.

Vous l’avez dit l’objectif ce sera le maintien, donc le plus tôt possible gagner contre vos adversaires directs le maximum de matchs. Qui seront ces adversaires cette année ?

Oui on vise un maintien tranquille, on sait qu’il y a des équipes qui sont inaccessibles pour nous. C’est comme ça, c’est le jeu. Nous à Arras on vise les victoires contre des équipes comme nous, Calais, le Hainaut, Mondeville, Angers… On vise des victoires chez nous contre toutes ces équipes là, c’est capital pour nous.

Vous sentez votre équipe prête à relever ce défi ?

C’est une équipe jeune donc c’est notre plus grande qualité et notre plus grand défaut. Maintenant elles sont insouciantes, elles ne connaissent pas bien ce haut niveau donc ça va être un peu quitte ou double pour l’Open face à Angers et puis après il faut aussi nous laisser le temps de travailler et on verra en fin de saison.

Une des forces d’Arras les dernières saisons, notamment quand le club à joué l’Europe, c’était la solidité alliée à la solidarité sur le terrain, ce sont des forces que vous voulez pour vos joueuses ?

La force d’Arras c’est aussi son public ! On compte sur eux, les filles le savent, c’est un truc de fou ! C’est pour ça qu’on a pris une équipe jeune aussi, pour aller dans ce « fire » ! Que le public nous aime de nouveau parce qu’il ne nous aimait plus. On va avoir un style de jeu pour ça aussi !

Comments are closed.