samedi 18 octobre 2014

PUBLICITÉ

LFB – Angers ne fait plus de complexes

10ème l’an dernier pour sa première saison en LFB, Angers s’est structuré et renforcer cet été pour essayer de viser plus haut cette saison. Son entraîneur David Girandière ne fait d’ailleurs aucun complexe en parlant des 8 première places.

L’objectif maintien a été rempli l’an dernier. Comment abordez-vous cette 2e saison en Ligue Féminine de Basket ?

On l’aborde avec beaucoup d’envie, avec beaucoup de modifications au niveau du club, niveau structuration mais aussi au niveau de l’équipe puisque qu’on passe de 5 contrats pros à 8 avec une jeune, Anglina Turmel (18 ans), qui va avoir des horaires aménagées au niveau de la fac. Donc voilà ça veut déjà dire qu’au niveau des entraînements j’aurai toujours 9 joueuses ce qui sera bénéfique. On va pouvoir travailler, on a récupéré nos mondialistes la semaine dernière donc on va travailler pour faire une meilleure saison que l’année dernière.

Justement, quels vont être les objectifs ? Maintien le plus tôt possible, viser le challenge round ou c’est encore trop tôt ?

Faire mieux ça veut que l’an dernier en ayant fini 10ème, c’est viser devant. 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3… jusqu’à 1 mais on sait qu’il y a des équipes qui sont intouchables mais voilà on va jouer notre va tout à tout les matchs, on ne va rien lâcher et notre objectif c’est d’être entre 1 et 8.

Quelles sont les caractéristiques de votre équipe d’Angers ? Ne rien lâcher jusqu’au bout comme vous le disiez ?

C’est la marque de fabrique, on est un peu à l’image du Canada avec Lizane (Murphy, internationale Canadienne), on a des guerrières sur le terrain donc c’est vraiment l’image que je veux qu’on montre avec cette équipe là. Comme l’an dernier quand on a joué Montpellier chez nous après avoir pris une valise contre Bourges, on a su régir et faire douter Montpellier jusqu’au bout donc c’est ce qu’on veut montrer sur tous nos matchs.

Comments are closed.